Côte d’Ivoire : le gouvernement passe de 36 à 29 membres

Côte d’Ivoire : le gouvernement passe de 36 à 29 membres

184
SHARE

Le premier gouvernement de la 3è République composé, mercredi par la Premier ministre, chef du gouvernement, Amadou Gon Coulibaly, se caractérise par la réduction des portefeuilles ministériels qui passent de 36 à 29 dont un Secrétariat d’Etat ainsi par 14 départs et 7 arrivées.

La mise en place des institutions de la 3è République se poursuit avec la formation du premier gouvernement du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly. 28 ministres et 1Secrétaire d’Etat forme l’ossature de la nouvelle équipe 36 membres dans le précédent gouvernement.
Sept personnalités font leur entrée dans le gouvernement. Jean- Claude Kouassi (Emploi et Protection Sociale) y avait déjà figuré (1998-199), Thierry Tanoh (Pétrole et Energie et Energie Renouvelables), Amédé Koffi Kouakou (Infrastructures économiques), Amadou Koné (Transports).

Comme le ministre Jean Claude Kouassi, il fait un retour dans l’équipe gouvernemental après un premier passage (2007-2009).
Le Général Issa Coulibaly quitte la Direction générale des Douanes pour le département des Eaux et forêts. Souleymane Diarrassouba, ex-président de l’Association professionnelle des banques et établissements financiers est coopté pour le ministère du Commerce, de l’artisanat et de la promotion des PME quand Siandou Fofana, laissant la direction du Fonds d’entretien routier, hérite du département des Infrastructures économiques.
Claude Isaac Dêh (Construction, Logement et assainissement) et Mamadou Touré (Secrétariat d’Etat chargé de l’Enseignement technique) vont, également, connaitre leurs premières expériences
gouvernementales.
Parmi les sortants, on note le départ d’Adama Toungara qui a passé 5 années au gouvernement, Louis André Dacoury-Tabley (1an), Moussa Dosso (13 ans) , Mamadou Sanogo (5 ans), Affoussiata Bamba-Lamine (4ans), Rémy Allah Kouadio (13 ans), Paul Koffi Koffi (4ans), Roger Kacou (4ans), Paulette Badjo (1an) et Euphrasie Yao Kouassi (1 an). Quant à Patrick Achi, il est promu Secrétaire général de la Présidence de la République.
Outre ces départs, le gouvernement Gon 1 a mis un bémol sur le genre en diminuant le nombre de femmes. Sur 9 femmes dans la dernière équipe
il n’en reste que 6.
Kandia Camara (Education nationale), Dr Raymonde Goudou Coffie (Santé), Ly Ramata Bakayoko (Enseignement supérieur), Pr Mariatou Koné (Solidarité) qui récupère le département Femme et protection de l’Enfant, Anne Désirée Ouloto (Salubrité) auquel s’ajoute l’Environnement et le développement durable ainsi que le porte-parolat adjoint du gouvernement et Nialé Kaba (Plan et Développement).

Autre fait majeur, le Porte-parole du gouvernement, Bruno Koné Nabagné, se voit, désormais, confier le ministère de la communication en plus de l’Economie numérique. Le premier conseil des ministres du premier gouvernement de la 3è république est prévu, selon le communiqué de la présidence de la république, pour cette après-midi.

HS/ls/APA

abidjan.net

Commentaires

commentaires