Gambie: vols de reconnaissance de l’armée nigériane au dessus de Banjul

Gambie: vols de reconnaissance de l’armée nigériane au dessus de Banjul

87
SHARE
L’armée nigériane effectuait jeudi après-midi des vols de reconnaissance au dessus de la capitale gambienne, alors que le
président élu Adama Barrow était en train de prêter serment au Sénégal voisin, le président sortant Yahya Jammeh refusant toujours de quitter le pouvoir.
« Nos forces aériennes sont actuellement au dessus de la Gambie », a confirmé à l’AFP Ayodele Famuyiwa, porte-parole de l’armée de l’air nigériane, ajoutant qu’elles « ont les capacités d’attaquer », si Yahya Jammeh ne cède pas le pouvoir. « Nous pensons qu’il (M. Jammeh) est en train de revoir sa position, il pourrait se retirer », poursuit M. Famuyina, « mais nos troupes sont prêtes et elles sont là pour faire appliquer le mandat » de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao, 15 pays).
Plusieurs témoins dont un journaliste de l’AFP, ont indiqué avoir entendu des avions au dessus de Banjul, jeudi après-midi.
La Cédéao qui presse M. Jammeh de quitter le pouvoir, avait prévenu à plusieurs reprises qu’elle pourrait avoir recours à la force en dernier
ressort. Le Nigeria, pays de poids et force régionale, est appuyé par le Ghana, qui a annoncé avoir mis 205 militaires à la disposition de la Cédéao, ainsi que le Sénégal, qui enclave la Gambie.
Le président nigérian Muhammadu Buhari, désigné comme médiateur par la Cédéao, a été particulièrement actif dans les pourparlers de cette crise, et a proposé d’accueillir M. Jammeh en exil sur son territoire, si celui-ci
acceptait sa défaite.
Yahya Jammeh dirige sans partage depuis 1994 ce petit pays anglophone d’Afrique de l’Ouest de moins de deux millions d’habitants, enclavé dans le Sénégal à l’exception de sa façade atlantique.


afriquetv.info

Commentaires

commentaires