Home Economie Impôts : 1821 milliards FCFA mobilisés sur 1869 milliards attendus en 2016

Impôts : 1821 milliards FCFA mobilisés sur 1869 milliards attendus en 2016

87
SHARE

La Direction générale des impôts en Côte d’Ivoire a mobilisé, en 2016, 1821 milliards FCFA sur un objectif de 1869 milliards FCFA, soit un gap négatif de 48 milliards de FCFA, a annoncé, le directeur général Sié Abou Ouattara, à l’ouverture jeudi à Grand-Bassam, du séminaire bilan de cette régie financière.

‘’Les objectifs globaux de recettes fixés à la Direction Générale des Impôts au titre de l’année 2016 s’établissent à 1869 milliards de FCFA. En définitive, les recettes brutes enregistrées par la Direction Générale des Impôts s’élèvent à 1821 milliards de FCFA.

Il se dégage ainsi un écart négatif de 48 milliards de FCFA pour un taux de réalisation de 97,4%’’, a déclaré le Directeur général Sié Abou Ouattara.

Cependant, il a expliqué qu’en comparaison avec les résultats bruts de 2015, qui se chiffraient à 1665,5 milliards de FCFA, les recettes sont en hausse de 155,9 milliards de FCFA, soit une progression nette de 9,4%. M. Ouattara, loin d’une ‘’autosatisfaction’’, a félicité tous ses collaborateurs pour le travail ‘’accompli’’ en les invitant à relever les ‘’défis’’ à venir.

‘’Il est nécessaire de nous orienter résolument, vers l’excellence en améliorant sans cesse nos performances et nos relations avec nos partenaires, afin de mieux appréhender les défis futurs qui se présenteront’’ a-t-il souligné.

Selon Sié Abou Ouattara, le diagnostic qui sera établi par le séminaire permettra ‘’d’identifier sans complaisance, les processus générateurs d’amélioration continue des résultats, de proposer à cet effet, des plans d’actions pertinents, cohérents et réalisables au regard des différents challenges propres aux administrations modernes’’.

Pour Karim Traoré, Directeur de cabinet du Ministre du budget et du portefeuille de l’Etat, la DGI doit s’inscrire dans une dynamique de continuité en matière de réforme d’amélioration ‘’de notre administration fiscale’’.

‘’A cet égard, l’année 2017 est une année charnière, car elle constitue l’exercice au cours duquel la population aura à expérimenter les grands changements sur lesquels nous avons travaillé depuis plus de 12 mois. Cela va exiger de nous, plus d’efforts, plus de patience et surtout plus d’ingéniosité’’ a-t-il dit.

Avec ces chantiers, s’est réjoui M. Traoré, ‘’la DGI produira des résultats à la hauteur des attentes des autorités tout en maintenant des relations de qualité avec ses clients’’.Pour 2017, l’objectif est de 2 100 milliards FCFA à mobiliser par les impôts.

LS/mc/hs/APA

Source : abidjan.net

abidjan.net