Home Economie GESTION A MI PARCOURS DU DOSSIER DE L’AGROBUSINESS/ Le DG du Trésor...

GESTION A MI PARCOURS DU DOSSIER DE L’AGROBUSINESS/ Le DG du Trésor Public félicite ses collaborateurs.

75
SHARE

Les agents de la Direction du Financement et du Suivi des Politiques Sectorielles (DFSPS) ont reçu la visite, ce lundi 12 juin 2017 du Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique, M. ASSAHORÉ Konan Jacques. Conformément à sa vision managériale axée sur la recherche de la performance, le Directeur Général voulait ainsi traduire sa satisfaction à ses collaborateurs qui ont traité avec brio le dossier de l’agro-business.

« Je suis venu, au nom de la Direction Générale, vous féliciter car vous avez été très performants dans le traitement du dossier de l’agro-business. Vous avez travaillé sans relâche. Je vous ai vu à l’œuvre. Je suis heureux de la façon dont vous avez géré ce dossier », a indiqué d’entrée de jeu ASSAHORÉ avant d’ajouter : « Quand c’est bien fait, comme vous l’avez démontré, je félicite. A contrario, je n’hésiterai pas à sanctionner ». Il a encouragé le personnel à travailler de mieux en mieux, en étant toujours prompt à servir. « Vous êtes un service spécifique. Il convient de mettre en place un dispositif nécessaire de surveillance et de suivi de l’activité économique », a recommandé ASSAHORÉ à la DFSPS, après avoir donné une suite favorable aux préoccupations du personnel.

En effet, c’est en septembre 2016 que le Directeur Général a attiré l’attention de la DFSPS, sur la prolifération de nouveaux modèles de dont les plus connus sont Monhévéa.com, Agronomix, Succes.com, que le Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique a alors instruit M. DOH André, Directeur du Financement et du Suivi des Politiques Sectorielles de réaliser une étude sur cette problématique et d’identifier les risques associés. « Nous n’avions pas imaginé un seul instant qu’on serait encore sur ce dossier. Car pour nous c’était une simple étude qui allait se réaliser sur un trimestre. C’était sans compter avec les difficultés du terrain et surtout certains paramètres difficiles à cerner très tôt », a souligné M. DOH qui se dit prêt à relever d’autres défis, sur instruction du Directeur Général.

Source : abidjan.net