Emeraude Funds présente des opportunités d’investissements à San Pedro (sud-ouest)

Emeraude Funds présente des opportunités d’investissements à San Pedro (sud-ouest)

18
SHARE

Du 24 au 27 novembre dernier, plus de 70 hommes d’affaires étrangers et ivoiriens ont visité la ville de San Pedro pour explorer de nouvelles opportunités d’investissements.

A l’initiative de Emeraude Funds, une start up ivoirienne spécialisée dans l’ingénierie financière et dans le développement de projets, ce voyage d’affaires s’inscrit dans un programme de promotion des investissements dans les régions du pays à fort potentiel économique.

Outre les visites de sites identifiés pour les projets, les participants à ce voyage d’affaires ont pu échanger avec quelques experts et membres de l’administration, au cours de panels sur l‘environnement des affaires et les mesures incitatives à l’investissement en région. Il a été également question de présentation des opportunités d’affaires dans les secteurs de l’industrie, de l’agriculture, des services et du commerce.

Tous ces échanges interactifs auront permis aux participants de mieux cerner la spécificité de la région du sud-ouest de la Côte d’Ivoire et d’exposer quelques préoccupations liées à ces possibilités d’investissements.

En vue d’accompagner cette initiative, Emeraude Funds a également procédé à l’inauguration de son siège régional, devant aider à conduire le développement des projets identifiés dans la région de San Pedro.

A l’issue de ce voyage d’affaires, plusieurs projets agro-industriels et dans les services pourraient voir le jour, d’ici le premier semestre de 2017, selon Charles Kragbe, Directeur Général de Emeraude Funds.

Pour rappel, le Groupe Emeraude Funds est engagé dans l’accompagnement des hommes d’affaires désirant investir dans des projets de développement.

Créé en 2015, l’entreprise favorise la création de nouvelles entreprises dans divers secteurs d’activités, tels que le commerce, l’agriculture, le BTP… A ce jour, il existe plus d’une dizaine d’entreprises incubées par le groupe.

R. K.

abidjan.net

Commentaires

commentaires