Albert Toikeusse Mabri monopolise la Une des journaux ivoiriens

Albert Toikeusse Mabri monopolise la Une des journaux ivoiriens

160
SHARE

Près de 72 heures après son limogeage du gouvernement, l’ex-ministre des affaires étrangères et président de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI), Abdallah Albert Toikeusse Mabri monopolise la Une des journaux quotidiens ivoiriens, parus, mardi, sur l’ensemble du territoire national.

RHDP (Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix) départ ou non de l’UDPCI / Mabri met fin au débat, barre en Une le quotidien gouvernemental Fraternité Matin.

‘’Il y a eu un désaccord politique (…) nos cadres ne sont pas victimes d’acharnement (…) nous restons membres du RHDP’’, rassure le président de l’UDPCI dans les colonnes de Le Patriote.

‘’Humiliés par Alassane Ouattara, Mabri et l’UDPCI reculent’’ commente pour sa part Notre Voie, là où L’Expression croit savoir comment Albert Mabri a ‘’brisé’’ le rêve des pro-Gbagbo.

Hier, au parlement, l’UDPCI ‘’boycotte’’ le vote du budget 2017, constate L’Inter à côté de Soir Info qui pense savoir ce qui se passe dans les ministères de Mabri et Gnamien après leur limogeage du gouvernement.

‘’Je suis dégagé pour me préparer pour 2020 (…) personne ne peut chasser son ami du RHDP’’ rappelle l’ex-chef de la diplomatie ivoirienne en Une de Le Nouveau Réveil. 72 heures après sa sortie du gouvernement, Mabri exclut tout coup d’Etat contre lui à l’UDPCI, renseigne quant à lui L’Intelligent d’Abidjan. ‘’Je ne crains pas d’être arrêté’’, rapporte ensuite LG Infos qui attribue ces propos à l’ex-ministre Mabri.

Les journaux quotidiens ivoiriens se sont également intéressés au vote du projet de budget 2017 de l’Etat de Côte d’Ivoire.

A ce propos, Le Patriote informe que la commission des affaires économiques et financières de l’Assemblée nationale a adopté le budget 2017, hier.

Education, santé, sécurité, infrastructures…/ Abdourahmane Cissé (ministre auprès du 1er ministre, chargé du budget et du portefeuille de l’Etat) explique la répartition du budget 2017, note Fraternité Matin. Les députés ont adopté, hier, en commission, le projet de loi de finances, ajoute le confrère.

Recettes fiscales, dépenses de fonctionnement et d’investissement, lutte contre la pauvreté: Abdourahmane Cissé sort tous les chiffres, renchérit L’Intelligent d’Abidjan.


Africatime CI

Commentaires

commentaires