Home Sports Le retour plein de promesses de Serge Aurier avec la Côte d’Ivoire

Le retour plein de promesses de Serge Aurier avec la Côte d’Ivoire

Titulaire avec la Côté d’Ivoire face au Soudan (victoire 1-0 des Éléphants), Serge Aurier disputait son premier match professionnel depuis un mois et demi. Et malgré son manque de compétition, le joueur du PSG a surpris son monde en rendant une prestation convaincante.

Le mercredi 10 février, le PSG fête sa qualification pour les quarts de finale de la Coupe de France en se débarrassant de l’OL facilement 3-0. À la 84e minute de jeu, Serge Aurier sort sous les ovations du public du Parc, remplacé par Matuidi. Il ne le sait pas encore mais il vivait là ses derniers instants de valeur montante du club. Le samedi soir suivant, la fameuse vidéo sur Periscope où il insulte certains de ses coéquipiers et Laurent Blanc sort. Il est mis à pied et ne réintègre l’effectif que le 20 mars.

Il n’avait donc plus foulé la pelouse d’un match professionnel depuis 44 jours. Après sa bonne prestation avec la CFA du PSG face à Poissy le week-end dernier (victoire parisienne 3-0) sous les yeux de ses coéquipiers Matuidi, Rabiot, Kurzawa mais aussi et surtout du président du club, Nasser Al-Khelaïfi, Serge Aurier passait un véritable test physique ce vendredi. Aligné d’entrée avec la Côte d’Ivoire face au Soudan sous la chaleur d’Abidjan, le latéral a réalisé un match plein d’intensité et très convaincant, participant activement à la victoire de son pays (1-0). De quoi permettre aux Éléphants de prendre la tête de leur groupe dans ce 3e tour des éliminatoires de la CAN 2017 avant le retour au Soudan mardi prochain.

Il n’a fallu attendre que 3 petites minutes de jeu pour déjà voir l’ancien Toulousain à l’oeuvre. Il venait se jeter dans les pieds d’un attaquant adverse, l’empêchant de marquer un but tout fait. Globalement peu inquiété en défense, Aurier a surpris par son énergie lui qui est à court de compétition. Présent sur de nombreux mouvements offensifs, il aura péché dans la finition en manquant le cadre (12e) ou en butant sur le gardien (45e+3). Il a tout de même contribué à l’unique but de son équipe, inscrit par Gervinho (33e) en lançant l’offensive. Il aurait même pu s’offrir une passe décisive si Bony n’avait pas manqué sa tête sur un coup franc millimétré de son coéquipier. Dans l’ensemble Aurier a effectué une belle et longue prestation puisqu’il a joué tout le match. La balle est désormais dans le camp de Laurent Blanc et des dirigeants parisiens pour décider de son sort d’ici la fin de saison.

Africatime CI

Commentaires Facebook