Home Sports Le Nigeria s’offre l’Islande

Le Nigeria s’offre l’Islande

44

Après le Sénégal, le Nigeria a décroché la 2e victoire africaine au Mondial 2018 ce vendredi à Volgograd. Portés par une magnifique seconde période et un doublé d’Ahmed Musa, les Super Eagles ont disposé de l’Islande 2-0 pour s’emparer de la 2e place du groupe D avant de défier l’Argentine, au bord du chaos, mardi lors de la dernière journée.

Bousculés en début de partie, les hommes de Gernot Rohr concédaient plusieurs coups de pied arrêtés mais Uzoho restait vigilant dans le but. Les Nigérians respiraient mieux ensuite et ils s’installaient dans le camp adverse mais sans se procurer de véritable occasion face à un bloc adverse solide. Dans cette partie assez fermée, les Scandinaves se faisaient à nouveau plus pressants avant la pause avec plusieurs alertes devant le but d’Uzoho. Heureusement pour le vainqueur de la CAN 2013, personne ne parvenait à couper les nombreux centres islandais.

Dos au mur après leur défaite initiale face à la Croatie (0-2), les Nigérians ne montraient pas du tout la réaction espérée. Mais tout changeait au retour des vestiaires ! D’entrée, sur un contre mené par Iheanacho, Moses centrait pour Musa qui enchaînait contrôle en extension et demi-volée pour fusiller Halldorsson en beauté (1-0, 49e) ! La physionomie du match changeait complètement avec des Super Eagles qui mettaient beaucoup plus d’impact dans l’entrejeu, ne concédant plus de véritable occasion.

Au contraire, le Nigeria poussait pour faire le break : la tête de Balogun passait juste au dessus puis Musa trouvait la barre ! Mais ce n’était que partie remise car dans la foulée, l’attaquant du CSKA Moscou profitait d’une longue ouverture d’Omeruo pour faire parler sa vitesse. Il passait la défense adverse et Halldorsson en revue avant de signer un doublé en marquant dans le but grand ouvert (2-0, 75e) !

A 2-0, Ebuehi n’épargnait pas quelques frayeurs à son peuple en provoquant un penalty pour une intervention maladroite sanctionnée avec l’aide de l’assistance vidéo. Mais Gylfi Sigurdsson n’en profitait pas en mettant sa tentative au-dessus ! Uzoho répondait ensuite présent face à Finnbogason pour préserver ce résultat. Complètement relancé, le Nigeria aura son destin en mains avant d’affronter l’Argentine. Sous certaines conditions, un nul pourrait même suffire à Rohr et sa bande pour se qualifier. Un très joli coup !

afrik-foot.com

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site sport-ivoire.

 

Commentaires Facebook