Home Sports Eliminatoires CAN 2017 : Eléphants, piétinez les Crocodiles du Nil comme promis...

Eliminatoires CAN 2017 : Eléphants, piétinez les Crocodiles du Nil comme promis !

C’est aujourd’hui vendredi 25 mars 2016 que les Eléphants de Côte d’Ivoire croiseront le fer avec Les Crocodiles du Nil du Soudan dans le cadre de la 3e journée des Eliminatoires de la CAN 2017. Cette rencontre importante pour les Champions d’Afrique se déroulera au Stade Félix Houphouët- Boigny Abidjan-Plateau sous le coup de 16h 30.
Cette rencontre comptant pour la 3e journée des Eliminatoires de la CAN 2017 dans le groupe I demeure le match le plus important pour les Champions d’Afrique. Classés 3e avec seulement deux points à l’issue de la 2e journée, les Eléphants doivent se remettre dans le sens de la victoire. Surtout que depuis le début des Eliminatoires dans le groupe I, la Côte d’Ivoire n’a enregistré que des matchs nuls (contre le Gabon et la Sierra Leone). Une victoire face aux Crocodiles du Nil du Soudan devra permettre aux Eléphants, champions en titre de se relancer dans ce groupe avant la 4e journée. D’autant plus qu’ils jouent devant leur public. En clair, les Eléphants devront faire le plein de buts avant le match retour au Soudan comptant pour la 4e journée des Eliminatoires. Une rencontre prévue pour le mardi 29 mars 2016 à Khartoum. Avec le retour de Max Gradel, Wilfried Kanon, le groupe de Michel Dussuyer devra pouvoir atteindre cet objectif, d’autant plus qu’ils ont fait la promesse de gagner pour les victimes de l’attentat du 13 mars de Grand-Bassam. Ils sont donc maîtres de leur destin, face à une équipe soudanaise difficile à manœuvrer. Les Crocodiles du Nil espèrent tomber le champion d’Afrique de 2015. Max Gradel espère trouver la faille pour prendre les trois points de cette journée. « Nous allons jouer un match décisif et très important. Mais nous sommes habitués à disputer ce genre de rencontres et nous espérons que tout va bien se passer. L’équipe a une double confrontation avec une équipe soudanaise difficile à jouer, difficile à manœuvrer mais on espère trouver la faille face à cette équipe pour pouvoir l’emporter. Pour ce qui est des absences, la Côte d’Ivoire a de nombreux joueurs qui pourront compenser ces absences. Et à mon niveau, je promets de donner le meilleur de moi-même », a indiqué Max Gradel. L’entraîneur national, Michel Dussuyer dit respecter cette équipe, qui, selon lui peut surprendre. « Cette confrontation est décisive pour la qualification. Donc, c’est à nous de prendre cette équipe du Soudan au sérieux et la respecter. Elle a beaucoup de qualités. C’est à nous de prendre les trois points et être maîtres de notre destin. Les Soudanais, je les connais pour avoir visionné des vidéos d’eux mais également pour les avoir affrontés, il y a quelques années mais aujourd’hui, c’est forcément une équipe différente. L’atout de cette équipe, c’est qu’elle s’appuie sur deux clubs que sont Emerak et al Hilal qui sont toujours très performants sur le plan continental. C’est donc une équipe à prendre avec le plus grand respect. Bakri est un excellent attaquant soudanais. Il se déplace très vite et bien. Donc un joueur dangereux », a expliqué Michel Dussuyer lors de la séance d’entraînement ouvert à la presse le mercredi 23 mars 2016.

Ange Kouadio

abidjan.net

Commentaires Facebook