Home Sports Eliminatoires CAN 2017: Eléphants, faire mieux pour se mettre à l’abri

Eliminatoires CAN 2017: Eléphants, faire mieux pour se mettre à l’abri

73

Vainqueur du Soudan (1-0) en match comptant pour la 3e journée des Eliminatoires de la Can 2017 au Gabon dans le groupe I, La Côte d’Ivoire devra poursuivre sur sa lancée lors du match de la 4e journée à Khartoum. Une rencontre prévue le mardi 29 mars 2016.

Au terme de la 3e journée des Eliminatoires de la CAN 2017 dans le groupe I, la Côte d’Ivoire prend la tête de la poule avec désormais 4 points à son actif. Une avance que les Eléphants devront converser aujourd’hui, mardi 29 mars 2016 à Khartoum au Soudan, où ils croiseront le fer avec les Crocodiles du Nil. En match comptant pour la 4e journée des Eliminatoires de la CAN 2017. Si à domicile les Eléphants dans un non-match ont assuré l’essentiel en prenant les trois points de la journée, ils devront faire mieux à Khartoum en terme de jeu, de construction, de stratégie pour tomber les Faucons Soudanais en quête d’une victoire à domicile devant leur public. Et le moins que l’on puisse dire, le match-retour sera âprement disputé entre les deux formations. Car le coach Soudanais, Mohamed Abdalla n’a pas manqué d’afficher ses intentions. « Ce score d’un but à zéro en faveur de la Côte d’ivoire n’est pas un bon score pour le Soudan. Nous allons nous rattraper au prochain match. Nous allons corriger nos erreurs et affronter à nouveau le champion en titre avec de nouvelles dispositions. Je n’ai pas peur de la Côte d’Ivoire. Nous avons toujours nos chances de qualification. Rien n’est impossible dans le football. Nous avons l’ambition d’être qualifiés pour participer à la Coupe d’Afrique des Nations, et cela passe par la Côte d’Ivoire », a déclaré Mohamed Abdalla. Du côté du banc ivoirien, Michel Dussuyer entend tirer les leçons de son dispositif tactique afin de l’adapter ce mardi. « Je ne sais pas si c’est la chaleur mais nous avons souffert physiquement. Quand des espaces se créent entre les lignes cela veut dire qu’on n’a plus de mobilité. Chaque match a sa réalité. Ça sera un autre match. Le soudan a pris un capital confiance supplémentaire ; il faudra rester concentrer. Parce que chez eux à domicile, ils voudront faire tomber le champion en titre. Nous allons nous attendre à un match difficile », a indiqué Michel Dussuyer avant de s’envoler le dimanche après-midi pour la capitale soudanaise.

Ange K

abidjan.net