Home Sports Côte d’Ivoire: Bamba Cheick Daniel réagit à sa suspension par Palenfo, «C’est...

Côte d’Ivoire: Bamba Cheick Daniel réagit à sa suspension par Palenfo, «C’est une flagrante illégalité»

1835
SHARE

Bamba Cheick jeudi (Ph)-


– Vendredi 16 Juin 2017 –La guéguerre se poursuit entre Bamba Cheick Daniel président de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo (FITKD), et le général Lassana Palenfo président du Comité National Olympique Côte d’Ivoire (CNO-CI).

Le second cité vient de suspendre le premier de toutes activités pour une période de quatre ans. La réaction ne s’est pas fait attendre.

L’ex ministre de l’administration du territoire a jugé jeudi lors d’une conférence de presse la décision de flagrante illégalité.

« Les sanctions que vous annoncez contre le Comité Directeur de la FITKD et son Président sont d’une flagrante illégalité en ce qu’elles ne reposent sur aucun texte du droit ivoirien ou international.

Et cela, en ce que, ni la Loi ivoirienne de 2014 sur le Sport, ni la Charte olympique, ni les statuts et règlement intérieur de la Fédération Mondiale de Taekwondo et de l’Union Africaine de Taekwondo ne vous confèrent ces pouvoirs », a indiqué le préfet de région hors grade.

Poursuivant Bamba Cheick Daniel et son comité directeur ont rappelé les 27 et 29 de la Charte Olympique et l’article 14 des statuts de la Fédération Mondiale de Taekwondo, qui ne confèrent aucun pouvoir à l’ex membre du Comité National du Salut Publique (CNSP) à agir ainsi.

« De tout ce qui précède, votre décision et ses dérivés sont nuls et de nuls effets et, par conséquent, réputés n’avoir pas existé », ont-ils ajouté. « Le CNO-CI, s’il tient à sa prétention d’annuler les deux Assemblées Générales de la FITKD et de suspendre son Président et son Comité Directeur, doit à tout prix passer par une décision de Justice », a conclu Bamba Cheik Daniel.

Donatien Kautcha, Abidjan



Source : Koaci