Home Sports Côte d’Ivoire : Sport-Etudes, un prix institué pour inciter les enfants à...

Côte d’Ivoire : Sport-Etudes, un prix institué pour inciter les enfants à l’école

Lancement du prix-

– Samedi 22 septembre 2018 -Autrefois en Côte d’Ivoire les enfants se consacraient aux études et considéraient le sport comme un simple loisir.

Mais avec la réussite des sportifs comme Didier Drogba, Yaya Touré, Kolo, Salomon Kalou et autres, c’est l’inverse qui est constaté de nos jours.

Les enfants rêvent de devenir comme leurs aînés et sont prêts à traverser la mer pour espérer faire fortune et subvenir aux besoins de leurs familles.

Alors que, contrairement aux apparences, le revers du rêve « football » est moins idyllique dans la mesure où 1/1000 designé le taux de ceux qui parviennent à attendre le monde professionnel.

C’est pour remédier à ce constat, que LANFIARA MANAGEMENT SPORT (LMS) crée en 2012, avec le concours des ministères de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle et celui des sports, a décidé d’initier le prix sport-études.

Il vise à récompenser les catégories des mois de 14 ans des centres de formations Football reconnues pour leurs talents sportifs et qui excellent aussi sur les bancs d’école.

Selon son président, Abdoulaye Diabaté, il ne s’agit pas dire aux enfants d’abandonner le sport ou l’école, mais ils doivent faire un choix cohérent.

Cette première édition du prix Sport-Etudes est parrainé par l’artiste, Salif Traoré dit A’Salfo, par ailleurs Ambassadeur de l’Unesco.

Son représentant à la cérémonie de lancement, la directeur exécutif de la fondation Magic System, Jean Louis Boua, l’engagement de lead vocal des quatre garçons d’Anouma, s’explique par le thème choisit (Ndlr l’immigration clandestine).

« Il y a aussi le volet éducation. La fondation Magic system a construit beaucoup d’écoles dans le pays », a-t-il rappelé avant d’ajouter. « Nous soutenons toutes initiatives qui visent l’éducation. Enfin le sport est bon pour la santé. Aujourd’hui les parents sont favorables à la pratique du sport qu’à l’école. Ce qui nous préoccupe. Ce projet va susciter des vocations et freiner l’immigration clandestine. Il faut aussi noter que la culture ne peut se dissocier du sport comme de l’éducation », a conclu jean Louis Bouah.

Après le lancement, les récompenses du prix sport-études à travers des kits scolaires est prévu pour se tenir le 9 novembre 2018 à l’hôtel Ivoire.

Un tournoi de détection pour les 20 premiers bénéficiaires du projet sera organisé dans des communes du District d’Abidjan.

Donatien Kautcha, Abidjan

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook