Home Sports Comité national olympique : Le général Palenfo confirme sa candidature

Comité national olympique : Le général Palenfo confirme sa candidature

86

Comité national olympique : Le général Palenfo confirme sa candidature

Discret, malgré la crise qui oppose le Comité national olympique (Cno-civ) à la Fédération ivoirienne de taekwondo (Fitkd), le général Lassana Palenfo est sorti de son silence. Il a organisé mercredi dernier une rencontre d’échanges et d’information avec les présidents des fédérations membres du Cno-civ. A l’ordre du jour, les élections au Cno-civ et la crise au Taekwondo. Le général Palenfo a confirmé son intention de briguer un autre mandat à la tête du Cno-civ qu’il dirige depuis 19 ans. Une élection prévue le 1er  février et au cours de laquelle,  il devrait être en compétition avec Isaac Angbo, président de la Fédération ivoirienne de judo. «  Nous allons mettre en place un comité de supervision pour organiser des élections en toute transparence. Vous saurez plus tard les noms des membres de ce comité » a déclaré le président du Cno-civ. Abordant le chapitre de la crise au Taekwondo, le général Palenfo a réaffirmé qu’il n’a aucun problème personnel avec Bamba Cheick Daniel et que le Cno ne s’ingère pas dans la gestion des fédérations. « Le Cno n’interfère  pas dans la gestion des fédérations, s’il n’est pas saisi.», a-t-il précisé. Avant d’ajouter que Bamba Cheick Daniel a violé les règles et dispositions de la charte olympique et qu’il est du devoir du Cno de faire appliquer cette charte. « Nous n’avons rien contre Bamba Cheick Daniel. Mais il y a des règles et des lois qu’il  faut respecter ». Selon le général président, Bamba Cheick Daniel n’a pas respecté ses engagements après la médiation  de Mamadou Diané, conseiller du Président de la République. « La conciliation avec M. Diané avait pour but de permettre la tenue des Grands Prix de Taekwondo à Abidjan. Nous avons donc accepté qu’il organise cette élection mais après qu’il y ait des élections libres et transparentes. C’est ce qu’on avait convenu avec M. Diané » a expliqué Lassana Palenfo.

Céleste Kolia

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site Frat Mat. Ivoire times n’est pas l’auteur de cet article.