Home Sports CAN 2021 : La réaction de la FIF

CAN 2021 : La réaction de la FIF

Depuis quelques jours, des rumeurs sur le retrait de l’organisation de la CAN 2021 à la Côte d’Ivoire enfument l’atmosphère sportive africaine. Alors que le président de la CAF a affirmé que la 33è édition de la compétition se déroulerait au Cameroun, dépossédé de celle de 2019, la Côte d’Ivoire par la voix de la Fédération ivoirienne de football (FIF), s’est déclaré étrangère à cette décision.

Dans son communiqué du 4 décembre 2018, la FIF a indiqué n’avoir aucune été contacté ni approché par les services de la CAF au sujet de l’organisation de la CAN 2021. Constant qu’il est  « fait état de l’information selon laquelle les autorités étatiques ivoiriennes et les dirigeants de la Fédération Ivoirienne de Football ont été approchés depuis une dizaine de jours par la Confédération Africaine de Football (CAF) et qu’ils auraient été consultés relativement à la décision récemment prise par le Comité Exécutif de ladite confédération quant à l’organisation de la CAN 2021 qui a été attribuée régulièrement à la Côte d’Ivoire, à l’unanimité des membres du Comité Exécutif de la CAF réunis à Addis-Abeba en septembre 2014 et ce, à l’issue d’un appel à candidature », la « Fédération Ivoirienne de Football tient à démentir formellement cette allégation ».

Si  Ahmad Ahmad, Président de la CAF, semblait convaincu du décalage des attributions des CAN après le retrait de celle de 2019 au Cameroun, la FIF, elle, a déclaré que « aucune autorité étatique ivoirienne, ni aucun dirigeant de la Fédération à quelque niveau que ce soit n’a été contacté ou approché par la Confédération Africaine de Football avant de prendre cette décision ». La maison de verre semble bien étonnée de la posture du Président de la CAF, d’autant plus que le Président de la FIF, « Augustin Sidy Diallo se trouvait à Accra pour assister à la finale de la CAN féminine et à aucun moment il n’a été informé par un quelconque dirigeant de la Confédération Africaine de Football de quoi que ce soit s’y rapportant », poursuit le communiqué. Tout en déplorant « cette manière de procéder », la FIF « s’est empressé d’adresser à la CAF un courrier à ce sujet, en préservation des acquis afférents à la CAN 2021 ». La Côte d’Ivoire n’a donc pas renoncé à l’organisation de la 33è édition de la CAN que le CAF semble avoir réattribué au Cameroun.

Patrick GUITEY

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site sport-ivoire.

 

Commentaires Facebook