Home Sports CAN 2017: l’Algérie s’amuse, Mali et Côte d’Ivoire s’imposent

CAN 2017: l’Algérie s’amuse, Mali et Côte d’Ivoire s’imposent

113

La troisième journée des éliminatoires pour la Coupe d’Afrique des nations de football s’est poursuivie ce 25 mars 2016 avec une large victoire de l’équipe d’Algérie (7-1) et des succès plus étriqués du Mali (1-0) ainsi que de la Côte d’Ivoire (1-0). La Guinée (0-0) et le Togo, battu 1-0, ont en revanche vécu un mauvais vendredi.

Pour voir des buts et du spectacle en éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2017 de football, mieux valait être en Algérie, ce 25 mars 2016. A Blida, l’équipe nationale algérienne a en effet marqué sept fois contre son homologue éthiopienne. Un succès 7-1 qui a grandement rapproché les « Fennecs » – surnom des joueurs algériens – d’une qualification pour la phase finale de la CAN 2017 au Gabon.

L’Algérie pourrait même parvenir à ses fins dès le 29 mars à Addis-Abeba, à l’occasion de la 4e journée des éliminatoires. La sélection dirigée par le Français Christian Gourcuff doit pour cela battre l’Ethiopie et compter sur des contre-performances du Lesotho et des Seychelles, ses deux autres adversaires dans le groupe J.

Courtes victoire pour la Côte d’Ivoire et le Mali

Les Ivoiriens, champions d’Afrique 2015, ont également fait un pas supplémentaire vers la plus prestigieuse compétition sportive du continent. Ils se sont imposés 1-0 face à l’équipe du Soudan, à Abidjan, malgré une ambiance pesante après l’attentat de Grand-Bassam. S’ils conservent la première place du groupe I, en gagnant mardi à Omdurman, les « Eléphants » iront vraisemblablement défendre leur titre au Gabon dans dix mois.

Un à zéro, c’est aussi le score de Mali-Guinée équatoriale. Les Maliens ont repris la tête du classement, dans le groupe C. Ils peuvent conforter leur statut s’ils s’imposent le 28 mars à Malabo.

Togo battu et Guinée tenue en échec

La quatrième journée des éliminatoires, prévues du 27 au 29 mars, s’annonce également cruciale pour Togolais et Guinéens. Mais pour des raisons moins positives. Le Togo a en effet perdu 1-0 chez son principal rival pour la qualification, la Tunisie (groupe A).

Quant à la Guinée, elle a été tenue en échec 0-0 par l’équipe du Malawi (groupe L). C’est une grosse désillusion pour un « Sily National » dont les matches à Conakry étaient interdits depuis août 2014, à cause du virus Ebola. Le retour a viré au fiasco puisque la sélection dirigée par le Français Luis Fernandez a sérieusement hypothéqué ses chances de disputer la CAN 2017.

Nigérians et Egyptiens dos à dos

Dans le groupe M, l’équipe de Mauritanie a battu celle de Gambie 2-1. Elle compte bien continuer à jouer les trouble-fêtes face aux deux favoris, le Cameroun et l’Afrique du Sud.

Dans le groupe G, enfin, le choc entre les deux mastodontes du football africain, le Nigeria (vainqueur trois fois de la CAN) et l’Egypte (7 fois, un record) s’est conclu un nul 1-1. L’ambiance, électrique à la fin de la rencontre à Kaduna, s’annonce tout aussi tendue à Alexandrie, mardi, pour le match retour.

Africatime CI