Home Sports 3è journée : L’ASEC se réveille face au WAC

3è journée : L’ASEC se réveille face au WAC

83

L’ASEC s’est relevé de son nul enregistré le week-end dernier à Abengourou. Face au WAC il a pourtant fallu serrer les dents, au terme d’une deuxième mi-temps de folie à Houphouët-Boigny.

ASEC-WAC, pas vraiment un choc. Plutôt David contre Goliath. Loin des palmarès disproportionnés, les confrontations entre les deux clubs suffisaient, à elles seules, pour indiquer le favori : L’ASEC Mimosas. Avec 3 victoires et 1 nul, les hommes d’Amani Yao étaient promis à un résultat pas plus mal le 1-1 face à l’ASI, lors de la 2è journée. Mais quand on s’appelle Mimosas, un match nul est loin d’être un conte de fée. Et la première période du duel n’en fut pas un. Pris de court par la maitrise collective des Guêpes, le champion de Côte d’Ivoire est bien heureux d’accrocher le 0-0, à l’heure du retour aux vestiaires. Un cadeau de Zan Bi Roland et de ses coéquipiers, chefs en inefficacité.

En seconde période, le jeu se débride, avec une ascendance du WAC, au tableau des occasions manquées. Ce qui n’est pas le cas, pour les Mimosas. Eteint par la défense adjamoise, Touré Amed reste dans le coup. S’il est peut être coupable d’une main et d’une faute sur Zongo Baba, le portier du WAC, l’attaquant burkinabé ouvre la voie à Tapsoba Fessal, pour l‘ouverture de la marque (1-0, 66è). Les Guêpes ont beau contester, le jeune attaquant Mimosas savoure sa première en réalisation chez les pros. Egalement pas habitué à la joie du buteur, Coulibaly Wonlo s’y met. Le coup franc de la 74è lui permet de s’envoler pour tromper Baba Zongo (2-0, 74è).

En roue libre, la machine jaune et noir connait un grain de sable. Et quel grain de sable. Confiné sur le banc, Karidioula en sort pour adresser une merveille de centre à Gbê Vigori. La reprise intérieur de pied du défenseur gauche du WAC enrhume Cissé Abdoul Karim. La réduction du score (2-1, 79è), donne des sueurs froides aux Actionnaires. Malgré les 5 minutes de temps additionnel, les hommes de Marcellin Kablan ne trouveront plus la faille.  La promesse d’une troisième défaite d’affilée de costauds qui ont perdu du poids ces derniers temps.

Patrick GUITEY

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site sport-ivoire.

 

Commentaires Facebook