Home Société Tuée à Grand-Bassam: la directrice de l’Institut Goethe décorée à titre posthume

Tuée à Grand-Bassam: la directrice de l’Institut Goethe décorée à titre posthume

65

Le représentant du gouvernement n’a pas manqué de solliciter, à cette occasion, l’appui de toute la population ivoirien pour la réalisation d’un projet de Mme Grohs.
Après les artistes et les amis, c’est au tour de l’Etat de Côte d’Ivoire de lui rendre hommage. La directrice de l’institut Goethe, Mme Henrike Grohs, a été décorée à Abidjan ce jeudi 24 mars à titre posthume en qualité d’officier de l’Ordre du mérite ivoirien.
Saluant la mémoire de la défunte, le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman, a reconnu le mérite de l’Allemande. C’était une « passionnée du Dialogue, du vivre ensemble », a déclaré, M. Bandaman qui a remis la distinction au nom du gouvernement.
Le représentant du gouvernement n’a pas manqué de solliciter, à cette occasion, l’appui de toute la population ivoirien pour la réalisation d’un projet de Mme Grohs. Il s’agit du projet dénommé « J’aime ma Lagune ». Une initiative qui selon l’institution qu’elle dirigeait vise à « réconcilier, relier, reconnecter les Abidjanais avec leur lagune via une appropriation collective de ses berges… à habiter la lagune, à en faire une expérience spatiale, à la redécouvrir au-delà de sa simple contemplation ».

Une soirée d’hommage à Henrike Grohs et aux victimes de Grand-Bassam, a été organisée le samedi 19 mars, à l’Institut français de Côte d’Ivoire (Ifci). Ce jour, toutes les disciplines artistiques avec laquelle elle avait collaborées, à savoir danse, théâtre, conte … ont été associés.

Edouard koudou

Africatime CI

Commentaires Facebook