Home Société Statut de l’élu local et fonction publique territoriale Des acteurs de la...

Statut de l’élu local et fonction publique territoriale Des acteurs de la décentralisation plaident pour une réelle prise en compte de leurs attentes

107
SHARE

Donner aux élus locaux les moyens juridiques, administratifs, financiers et la protection nécessaires qui leur permettront d’assurer efficacement leurs missions. C’est l’objectif de la première réunion du Groupe de plaidoyer «Statut de l’élu local et Fonction publique territoriale» qui s’est tenue du 16 au 18 juin 2016, à Yamoussoukro.

Présidée par SE Jeannot AHOUSSOU-KOUADIO, Président de l’ARDCI et M. Gilbert KONE KAFANA, Président de l’UVICOCI, cette rencontre s’inscrivant dans le cadre du partenariat stratégique «AIMF/Union Européenne» a réunit près de 150 participants venus du Burkina Faso, du Cameroun, du Sénégal, de la Côte d’Ivoire et de la France. Durant trois jours, élus locaux, experts en décentralisation, autorités étatiques et partenaires au développement ont au cours de plusieurs ateliers mené des réflexions allant dans le sens de «l’amélioration des conditions des élus locaux», «la création d’une véritable fonction publique territoriale» et «le renforcement des capacités des élus locaux et du personnel des collectivités territoriales».

Au terme des travaux, les participants ont fait plusieurs recommandations, notamment adopter le projet de loi relative à la fonction publique territoriale comparable à celle de l’Etat et en garantir l’indépendance et la spécificité et le transmettre au Parlement pour adoption ; élaborer et mettre en œuvre une véritable stratégie nationale de renforcement des capacités des élus et du personnel des collectivités territoriales accompagnée de plans et programmes de renforcement ; élaborer et mettre en œuvre un texte revalorisant les indemnités et primes accordées aux élus locaux ; faire le lobbying auprès des pouvoirs publics en vue de l’adoption des textes de lois et de décrets nécessaires à la création de structures spécifiquement dédiées au renforcement des capacités des agents des collectivités territoriales, ainsi que les divers décrets d’application et autres textes réglementaires.

Il faut noter que les travaux ont enregistré la participations de plusieurs personnalités, notamment le Ministre François Albert AMICHIA représentant le Premier Ministre Daniel Kablan DUNCAN, le Ministre sénégalais en charge de l’Assainissement, M. Mansour FAYE, le Ministre BAMBA Cheick Daniel, représentant le Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité de Côte d’Ivoire, le Ministre LEGRE Philippe représentant l’ARDCI, M. Pierre BAILLET, Secrétaire Permanent de l’AIMF et le Maire Gilbert KAFANA KONE Président de l’UVICOCI.

abidjan.net