Home Société Salubrité urbaine : Anne Ouloto lance l’opération « propreté et embellissement des...

Salubrité urbaine : Anne Ouloto lance l’opération « propreté et embellissement des villes et communes » de Côte d’Ivoire

70
SHARE

La Ministre de la Salubrité urbaine et de l’Assainissement, Anne Ouloto a procédé lundi à Cocody, au lancement de l’opération « propreté embellissement des villes et communes », qui consiste à mobiliser toutes les couches socioprofessionnelles à œuvrer à la propreté et à l’embellissement des villes et communes de Côte d’Ivoire. La commune de Cocody, cité résidence de l’élite et de la classe bourgeoise a été choisie pour la phase pilote de l’opération.

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Hamed Bakayoko qui a présidé le lancement de l’opération a exhorté l’ensemble de la population à prendre une part active dans la réalisation de l’opération. Il a surtout insisté sur un changement de comportement pour le bien-être de tous et l’amélioration du cadre de vie général. «La santé et le bien-être passent par la propreté. Ils ne coûtent pas chers parce que c’est une question d’éducation, de savoir faire, de prise de conscience. Nous n’avons plus le droit de dépasser un sachet sans le ramasser ni de jeter les déchets en dehors d’une poubelle », a conseillé le Ministre Hamed Bakayoko. «Ce sont des bonnes pratiques qui peuvent nous permettre de préserver l’humanité car le monde est en danger avec le réchauffement climatique. Nous avons trop pourri l’air, il est temps que par nos comportements, nos actions, nous pussions travailler à un monde plus sain et plus propre», a-t-il conclu.

Pour la ministre de la Salubrité urbaine et de l’Assainissement urbaine, la dégradation du cadre de vie et l’enlaidissement de la plupart des cités de Côte d’Ivoire sont dus essentiellement à l’incivisme des populations. « les déchets produits déversés sur les voies publiques, les espaces verts détruits, la quiétude des populations troublée par les nuisances sonores, les eaux usées déversées dans les caniveaux, la pratique de l’urination et de la défécation à l’air libre devenus monnaie courante, l’enlaidissement du paysage urbain avec les murs et les façades des bâtiments publiques et privés défraichis » constituent le triste visage des cités de Côte d’Ivoire, pour lequel s’est insurgée la Ministre. Anne Désirée Ouloto. Pour résorber la question de la salubrité des villes ivoiriennes, la Ministre a rappelé les solutions proposées par le gouvernement à travers les politiques relatives au schéma directeur de la gestion des déchets ménagers, à la construction d’infrastructures modernes de gestion des déchets, à l’instauration du tri sélectif à partir des ménages, à l’installation de toilettes publiques, à l’amélioration du drainage à Abidjan et dans les autres villes du pays. Ce sont 260 milliards F cfa, que le Gouvernement a décidé de consacrer à la salubrité du cadre de vie des populations de Côte d’Ivoire, dans le Plan National de Développement (PND) 2016-2020.

« Notre cadre de vie actuel reflète une mauvaise image de notre pays. Que chacun prenne ses responsabilités en faisant sa part de sacrifice et en veillant les uns sur les autres », a conclu la ministre. L’opération lancée à Cocody va toucher les communes d’Abidjan et s’étendre ensuite sur l’ensemble les villes du pays.

Elisée B.

abidjan.net