Home Société Révision de la liste électorale: Le GERDDES-CI note un faible taux de...

Révision de la liste électorale: Le GERDDES-CI note un faible taux de participation et fait des propositions

58
SHARE

Le GERDDES-CI a fait le bilan de sa mission de sensibilisation et d’observation de la Révision de la liste électorale (RLE) qui s’est déroulée du 25 juin au 24 juillet 2016.

Alors que l’enjeu de la RLE est la participation significative des populations au processus électoral, gage d’avancée démocratique, l’opération de révision de la liste électorale n’a pas connu l’engouement escompté, tel est le constat que fait GERDDES-CI. A l’issue d’une campagne de sensibilisation et d’observation effectuée dans 21 régions du pays et qui a permis un relèvement du niveau d’enrôlement dans ces zones, le Groupe d’Etude et de recherche sur la Démocratie note « la persistance d’une aversion de la population cible au processus, le manque ou l’insuffisance des acteurs politiques sur le terrain, une population pas assez informée du processus et dépourvue de pièces administratives, de même qu’une faible affluence aux lieux d’enrôlement ». Devant cet état de fait, GERDDES-CI a fait des recommandations consistant au renforcement et à la diversification des méthodes d’information, mais aussi le renforcement de la formation des agents recenseurs, en ce qui concerne la Commission Electorale Indépendante (CEI). Quant au gouvernement, il devra réduire voire annuler les coûts d’établissement de certaines pièces administratives, l’allongement de la durée des audiences foraines, l’institution d’une journée nationale dédiée à l’enrôlement. Les acteurs politiques, pour leur part, se doivent de participer de façon plus active aux phases d’information et de sensibilisation de leurs militants, de même que la société civile dont la mission de sensibilisation et d’observation devra être beaucoup plus manifeste.

DA

abidjan.net