Home Société Promotion de la femme- Euphrasie Yao, « Ne manquons pas de soutenir...

Promotion de la femme- Euphrasie Yao, « Ne manquons pas de soutenir le Compendium, pour l’épanouissement de la femme »

37
SHARE

« Journée Nationale de l’évaluation Compendium des Compétences Féminines de Côte d’Ivoire » est le thème sous lequel s’est tenu ce jeudi 1er juin, à l’hôtel Belle Côte de la Riviera Palmeraie la Journée de clôture de la première phase du COCOFCI en présence de la ministre Euphrasie Kouassi Yao, titulaire de la Chaire Unesco.

Le succès de ce programme national, c’est à la fois créativité et innovation ainsi que les reformes institutionnelles et juridiques appropriées en vue de renforcer les compétences humaines du pays pour les ambitions de développement durable de la Côte d’Ivoire.

« Aux côtés des autres partenaires au développement à savoir les Ong, les organisations de la société privée, les associations de secteur privé, ne manquons pas de soutenir l’ambition de ce programme national. Le Compendium des compétences féminines de Côte d’Ivoire (COCOFCI) c’est avant tout, l’égalité des sexes, nous œuvrons pour l’émancipation et l’épanouissement de la femme dans la société » a soutenu Euphrasie Yao.

La journée nationale du compendium des compétences féminines de Côte d’Ivoire a pour objectif général de partager les résultats de l’évaluation externe du compendium et de dégager de manière participative les axes majeurs d’intervention du programme pour la seconde phase.

De façon plus précise, cette rencontre vise entre autres à présenter la contribution du programme Compendium à la dynamique nationale d’acquisition du pouvoir des femmes, de réduction des inégalités entre les sexes et de lutte contre la pauvreté en passant par l’amplification et la systématisation de la contribution du PNUD et de IDEA au processus de promotion du genre et de la valorisation de la femme en Côte d’Ivoire.

Tous ces objectifs devraient d’abord aboutir à la mobilisation des femmes et des jeunes filles ivoiriennes autour du Compendium grâce auquel, elles se feront entendre et exprimeront leur savoir-faire dans chacun de leurs secteurs d’activités. L’un des principaux résultats attendus par la Journée nationale COCOFCI, c’est la volonté des décideurs et des partenaires au développement à soutenir la mise en œuvre du programme à travers des engagements d’appuis techniques et financiers au programme afin de faciliter les grands axes d’intervention de la seconde phase du programme Compendium.

En Côte d’Ivoire, le nombre de femmes candidates aux élections législatives est passé de 105 en 2011 à 328 en 2016. Dans le cadre du Compendium des compétences féminines ivoiriennes, 12000 femmes « cadres de haut niveau » se sont « librement inscrites » dans ce répertoire national.

Adam’s Régis SOUAGA, info: Augustin Doh

Source : abidjan.net