Home Société Présidence de la Commission de l’UA : Le candidat sénégalais Abdoulaye Bathily...

Présidence de la Commission de l’UA : Le candidat sénégalais Abdoulaye Bathily défend sa candidature à Abidjan

69
SHARE

Abidjan - Le Sénégalais Abdoulaye Bathily, candidat au poste de président de la Commission de l’Union africaine (UA), a défendu, jeudi à Abidjan, sa candidature face à la presse ivoirienne.

«Ma candidature entre en droite ligne de mon engagement pour les peuples africains depuis des décennies. Je ne suis pas un candidat de circonstance, motivé par des intérêts égoïstes. Je suis candidat pour apporter ma contribution à la mise en place d’une Union Africaine (UA) plus dynamique au service des gouvernements et des populations du continent», a justifié le Pr Bathily.

Il envisage, une fois élu à ce poste, de bâtir son action autour de quatre axes prioritaires, à savoir la paix et la sécurité, la problématique des transitions démocratiques, l’intégration économique régionale et la promotion des droits des femmes. « Si l’UA améliore son approche de la question, on pourra donner plus de quiétude aux citoyens africains», a estimé Abdoulaye Bathily.

Sur les questions sécuritaires, il a assuré que les forces armées africaines ont besoin d’être restructurées et réorientées, pour faire face au terrorisme.

Ce panafricaniste, titulaire d’un PHD en histoire et d’un Doctorat d’Etat en Lettres et Sciences humaines, entend mettre à profit son parcours professionnel, pour gagner la confiance des chefs d’Etat à la future élection à la présidence de l’Union africaine prévue le 30 janvier, au sommet de l’institution à Addis Abeba, en Ethiopie. Il est également diplômé d’un brevet de préparation militaire supérieure et de parachutiste.

Cinq candidats sont en lice pour la succession de la Sud-africaine Nkosazana Diamini-Zuma, à la tête de la Commission de l'Union africaine (UA).

Le candidat du Sénégal et de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), Pr. Abdoulaye Bathily, a pour adversaires Moussa Faki Mahamat (Tchad), Pelonomi Venson Moitoi (Botswana), Agapito Mba Mokuy (Guinée Equatoriale) et Amina C. Mohammed (Kenya).

tg/tm

abidjan.net