Home Société Pluies diluviennes : Mauvaises qualités des routes

Pluies diluviennes : Mauvaises qualités des routes

58
SHARE

Le gouvernement menace de sanctionner les entreprises qui ne font pas un travail de qualité.

Le bilan provisoire des pluies diluviennes qui tombent actuellement sur la Côte d’Ivoire est lourd : 15 morts enregistrés, 25 blessés et de nombreux dégâts dans le District autonome d’Abidjan et à San-Pédro, la deuxième ville portuaire du pays. Lors de la conférence de presse qui a sanctionné le conseil des ministres du mercredi 21 juin 2017, Bruno Koné, le porte-parole du gouvernement a annoncé d’importantes mesures prises par le gouvernement dans la gestion des dégâts causés par ces pluies : " Le gouvernement a entrepris des séances de sensibilisation des populations sur les risques et les comportements citoyens à adopter en pareilles circonstances. Face à cette situation, le gouvernement a pris un certain nombre de mesures, notamment la prise en charge des personnes décédées et des blessés et un appui financier sera apporté aux victimes (...) Le gouvernement envisage d’autres actions à moyen et long termes, en vue de trouver des solutions durables à cette situation. Il y a des causes à ce qui arrive à chaque saison des pluies, des causes naturelles dues au changement climatique, mais aussi des causes humaines qu’on peut éviter. Il s’agit de l’installation dans les zones à risques, malgré les campagnes de sensibilisation et les opérations de déguerpissement, des constructions sur des ouvrages d’assainissement, le non-respect des normes de construction... Toutes ces causes humaines sont évitables. C’est pourquoi le gouvernement va poursuivre la sensibilisation pour que chacun puisse observer un certain nombre de rigueur, de discipline et de civisme. Au-delà de cette sensibilisation, le gouvernement a décidé de prendre les mesures suivantes : la finalisation du schéma directeur d’assainissement du Grand Abidjan en juillet 2017, pour savoir exactement le tracé que les eaux pluviales devraient suivre et celui que ces eaux suivent actuellement, le curage des caniveaux, la mise en place de nouveaux cadres institutionnels qui régiront la collecte des déchets solides dans le district d’Abidjan, la construction de deux centres d’enfouissement technique".

En ce qui concerne les infrastructures routières détruites par ces pluies, le ministre Bruno Koné a indiqué que des sanctions seront prises contre les entreprises qui ne font pas un travail de qualité, mais aussi envers ceux qui sont chargés du contrôle de ces travaux. " Il y a un mois, nous avons pris une mesure inédite, celle de sanctionner toutes les entreprises qui réalisent des travaux quand ces travaux ne sont pas conformes au cahier des charges arrêté avec le gouvernement. Des contrôles seront faits régulièrement sur tous les travaux et les sanctions prévues par le Code des marchés publics seront appliquées aux entreprises qui auront fait un travail de mauvaise qualité, allant même jusqu’à l’interdiction de ces entreprises d’exercer leurs activités en Côte d’Ivoire. Les contrôles seront renforcés et si le contrôle n’a pas été correctement fait, ceux qui font ces contrôles seront aussi sanctionnés ", a précisé Bruno Koné.

Olivier Dion


Source : Africatime CI