Home Société Nuit du destin: Les musulmans ont été instruits aux préceptes de leur...

Nuit du destin: Les musulmans ont été instruits aux préceptes de leur religion

23
SHARE

L’esplanade de la modeste mosquée ‘’ Adama Coulibaly ‘’ d’ Abobo-Sagbé a accueilli dans la nuit du mercredi 21 au jeudi 22 juin 2017, une cérémonie de prêche relative à la nuit du destin de 1438 de l’Hégire.

L’Imam Souleymane Diakité de la mosquée ‘’ Adama Coulibaly ‘’ a instruit les fidèles sur le thème ‘‘contribution de l’Islam dans la lutte contre le fléau de l’enrichissement illicite’’ . Il a demandé aux musulmans de dire la vérité à toute épreuve. Pour soutenir cette idée, il a révélé que dans les temps très anciens, un chasseur voulait tuer un python dans la forêt. L’animal s’est enfui pour aller se réfugier chez un musulman pieux, un érudit. Le chasseur suit les traces de l’animal et arrive au niveau du musulman où il perd toute trace. Alors, il demande à l’homme de Dieu : « je poursuivais un serpent, j’arrive à ton niveau et je ne vois plus de ses traces. Ne l’as-tu pas vu ? ». L’homme de Dieu répond : « C’est vrai, le serpent est arrivé ici mais, il m’a demandé protection donc, je t’en prie de le laisser vivre ». Le chasseur rétorque que depuis quelques jours, il rentre toujours bredouille au village et ce serpent est ce que Allah lui a donné comme gibier. Donc, il ne peut pas le laisser lui échapper. Ainsi, l’homme de Allah dit au chasseur : « le serpent est blotti dans ce tronc d’arbre ». Après réflexion, le chasseur a quitté les lieux sans toucher au serpent et aussitôt, il a eu un autre gibier plus important que le serpent. L’imam a pris cette histoire ancienne pour dire qu’il ne faut pas voler ou prendre illicitement ce qui n’est pas à vous. Après l’imam est revenu sur la valeur de Al-Qadr ou la nuit du destin qui vaut 83 mois et 4 mois d’adoration pour quiconque qui la fait bien. Puis, il a évoqué l’importance et la valeur de la zakat dans le mois de Ramadan sans oublier la qualité spirituelle des dons faits pendant ce mois béni. Il a conclu qu’il demande aux parents de ne jamais maudire les enfants quelles que soient leurs fautes car dans le Saint Coran, il y a une Sourate pour délivrer ses âmes perdues.

M. Ouattara

Source : abidjan.net