Home Société Le maire N’goan Aka Mathias, invité des Baoulé à Paquinou, hier à...

Le maire N’goan Aka Mathias, invité des Baoulé à Paquinou, hier à Anono : Le métro urbain de Cocody mis en service le 15 avril 2016…

89

Arrivé de Yamoussoukro où il a été invité pour la fête, le maire de Cocody n’a pas boudé son plaisir à aller célébrer « Pâquinou », hier, avec les Baoulé d’Anono. Ce rendez-vous, le maire N’goan Aka Mathias y tenait fortement et il en a fait une promesse qu’aucun habitant de cette localité de Cocody ne voulait rater. A sa descente du véhicule, c’est une foule en liesse qui l’a accueilli, sous des vivats nourris. Une ambiance des grands jours. Un décor du pays baoulé qui laissait entrevoir des populations, hommes et femmes, tous parés aux distinctions culturelles et civilisationnelles du centre de la Côte d’Ivoire. C’est la fête de Paques organisée par le chef Koffi Brou et ses sujets, chef de la communauté baoulé. Qui a eu le soutien de tous ses pairs venant des différentes régions de la Côte d’Ivoire et de la sous-région, tous organisés aujourd’hui en communauté, grâce au maire Aka Mathias. Le maire était accompagné de son jeune frère, Denis Kah Zion, maire de Toulepleu, commune jumelée à Cocody en 2015, de la 6ème adjointe au maire, Noelle Affoué Delphine, du député Touré Aboulaye et d’une forte représentation du Conseil municipal. « La Pâquinou régionale qui est devenue nationale est en voie de devenir internationale. Nous aussi, à Cocody, notre Pâquinou sera communale, l’année prochaine. Toutes les communautés seront représentées et nous allons inviter des collègues maires du District d’Abidjan. La Pâquinou n’est plus seulement pour les Baoulé. C’est pour nous tous. On ne pouvait pas ne pas célébrer la Pâquinou à Cocody», a-t-il indiqué à ses administrés. Convaincu que le développement passe par la communion et l’entente, le maire de Cocody a appelé ses administrés à cultiver le vivre-ensemble et à épouser l’idéal de développement du chef de l’Etat, incarné par le projet d’émergence de la Côte d’Ivoire à l’horizon 2020. « La Côte d’Ivoire se retrouve, après tant de souffrances. Même les djihadistes ne peuvent pas nous empêcher de fêter la Pâquinou. Nous sommes débout, derrière le président Alassane Ouattara. La Côte d’Ivoire est partie pour de bon. Nous sommes sur la voie de l’émergence. C’est pour cela que nous partons à la base, parce que c’est de là que vient l’émergence. Pour qu’il y ait développement, il faut qu’il y ait l’entente, il faut qu’on puisse se parler. Nous sommes de la même famille. Il ne sert à rien de nous déchirer, parce qu’il y a une seule Côte d’Ivoire et non deux. A Cocody, nous y travaillons pour en être l’échantillon national.», a exhorté le maire. Au cours de cette rencontre, le maire a annoncé le démarrage du métro urbain le 15 avril prochain à Cocody qui va générer plusieurs emplois. S’agissant des wôrô, N’goan Aka Mathias a informé les populations que des efforts sont en cours pour que, désormais, les chauffeurs deviennent propriétaires de leurs véhicules, avec l’appui des opérateurs économiques et des banquiers qui leur feront des prêts. D’ici 3 mois, a encore annoncé le maire, des quartiers de Cocody vont bénéficier gratuitement de l’installation du Wifi. La fête a été également marquée par une élection miss (talouaklimin) et un exposé sur le sens de la fête de pâques en pays baoulé et l’organisation de la dote.

JB KOUADIO

abidjan.net