Home Société Le gouvernement veut une commune d’Abobo moderne et émergente

Le gouvernement veut une commune d’Abobo moderne et émergente

76

Le Premier ministre, Daniel Kablan Duncan, a exprimé sa volonté de travailler à la mise en oeuvre effective d’infrastructures urbaines de base pour le plein épanouissement des populations de la commune d’Abobo (banlieue Nord-est d’Abidjan).

Procédant mercredi à l’inauguration des grands travaux de voiries et d’autres infrastructures sociales réalisées dans la commune, le chef du gouvernement ivoirien s’est engagé à rendre « Abobo moderne et émergente ».

« Les réalisations entreprises et les travaux à lancer visent à apporter de façon durable une réponse aux questions liées à l’accès des populations à des infrastructures urbaines de base », a-t-il en procédant à l’ouverture officielle la voie d’accès au village d’Aboboté.

Pour Kablan Duncan, l’aménagement et le bitumage de la voie d’accès au village d’Aboboté, longue de 3,4 km, et celle du village de Bocabo, longue de 2,1 km, le lancement des travaux de renforcement des canalisations du quartier PK 18 N’Dotré ainsi que l’inauguration du château d’eau de N’Dotré vont permettre « d’améliorer les conditions de vie des habitants de cette commune ».

Selon le ministre des Infrastructures économiques, Patrick Achi, le coût des travaux s’élève à 33 milliards de FCFA.

Ces travaux sont financés par l’Etat de Côte d’Ivoire, la Banque mondiale, dans le cadre du projet d’urgence de renaissance des infrastructures de Côte d’Ivoire (PUIUR-CI), ainsi que par l’Agence française de développement, dans le cadre du contrat de désendettement et de développement (C2D) et le programme présidentiel d’urgence (PPU).

La député d’Abobo, Kandia Camara, le maire de la commune, Adama Toungara, la ministre de la Salubrité urbaine et de l’Assainissement, Anne Ouloto, et l’ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, Georges Serre, ont marqué de leur présence cette cérémonie.

Africatime CI

Commentaires Facebook