Home Société Le Front populaire ivoirien souhaite l’annulation de la hausse du prix de...

Le Front populaire ivoirien souhaite l’annulation de la hausse du prix de l’électricité

65
SHARE

Le Front populaire ivoirien (FPI, opposition), le parti fondé par l’ex-président Laurent Gbagbo a souhaité l’annulation de la hausse du prix de l’électricité « en lieu et place d’un échelonnement dans le paiement des factures », dans une note dont ALERTE INFO a reçu copie mercredi.

Le FPI « demande au gouvernement l’annulation pure et simple de la hausse du prix de l’électricité plutôt que de proposer en lieu et place, un échelonnement dans le paiement des factures » indique le communiqué signé par la secrétaire générale et porte-parole du parti, Agnès Monnet.

Plusieurs manifestations ont éclaté dans certaines villes de la Côte d’Ivoire dont Bouaké (Centre) et Yamoussoukro (capitale politique) pour protester contre la hausse du prix de l’électricité. Des bâtiments administratifs pillés et incendiés lors de ces événements sont gardés depuis par les forces de sécurité.

En janvier, les factures d’électricité ont connu une hausse allant jusqu’à 50% contrairement aux 16% prévus par le gouvernement ivoirien.

Pour calmer la grogne, le président ivoirien, Alassane Ouattara a annoncé à l’occasion du 1er mai, l’annulation de l’ajustement tarifaire et le remboursement du trop-perçu aux abonnés.

Dans l’application de cette décision, les consommateurs ont reçu deux factures, celles de mars-avril et mai-juin, dans le mois de juillet, Une mesure qui a amplifié davantage la grogne sociale dans le pays.

Suite à ces mouvements de protestation, le règlement de la facture d’électricité du mois de juillet a été étalé « sur une période de 12 mois ».

ABL

abidjan.net