Home Société Journée mondiale de la population : le ministre Kaba Nialé appelle à...

Journée mondiale de la population : le ministre Kaba Nialé appelle à plus d’engagement en faveur de la jeune fille

94
SHARE

Korhogo, Le ministre du Plan et du développement, Kaba Nialé, a lancé un appel à « tous », samedi à Korhogo, à plus d’engagement en faveur des adolescentes et des jeunes filles qui demeurent en marge des progrès réalisés pour l’amélioration du bien-être des populations.

« Quand je dis tous, sont concernés, bien entendu, les autorités politiques, administratives, religieuses, coutumières, les parents d’élèves et tous les éducateurs à tous les niveaux de notre système éducatif, les bailleurs de fonds. Tous, nous sommes appelés à nous engager en faveur de la cause de la jeune fille », a-t-elle plaidé, à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de la population.

Pour Mme Kaba Nialé, cette marginalisation des adolescentes et jeunes filles s’explique par l’inadéquation des investissements réalisés. « A l’âge où elles devraient être à l’école entrain de songer à leur avenir, elles sont bien souvent prises au piège des normes socioculturelles qui les empêchent d’aller à l’école », a-t-elle expliqué en empruntant des propos au secrétaire général des Nations Unis, Ban Ki Moon.

La mutualisation des efforts dans la mise en œuvre de politiques démographiques plus adaptées, qui répondent aux préoccupations relatives à la situation de la jeune fille, devrait permettre l’achèvement de son cycle scolaire, son accès à des soins de qualité et sa protection contre toutes sortes d’agressions, a souligné le ministre du Plan et du développement.

Une telle convergence d’action aura pour effet d’accélérer la capture du dividende démographique. Ce qui se traduira par une nette amélioration de la qualité des populations et de leur capacité à élever les générations futures, a expliqué le ministre.

En côte d’Ivoire, les actions du gouvernement pour la lutte contre l’inégalité des sexes s’inscrit dans cette vision, s’est-elle félicitée, citant quelques en exemples la ratification de la convention de l’Unesco pour l’élimination de toutes formes de discriminations à l’égard des femmes, l’école obligatoire entre six et 16 ans qui va permettre de scolariser toutes les jeunes filles vivant sur le territoire national et la campagne « zéro grossesse à l’école » engagée par le ministère de l’Education nationale.

La journée mondiale de la population 2016, célébrée en Côte d’Ivoire autour du thème « investir dans l’éducation et la santé des adolescentes pour l’atteinte du dividende démographique », est une occasion d’informer les gouvernants, les décideurs et l’ensemble des acteurs du développement de la nécessité d’assurer à chaque adolescente ses droits fondamentaux et de créer pour elle des opportunités qui lui permettent de se réaliser pleinement et d’entrevoir des perspectives de bien-être social.

A Korhogo, le ministre Kaba Nialé qui présidait cette commémoration nationale était entourée de deux autres ministres : le ministre de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de l’Indemnisation des Victimes, Mariétou Koné, et celui des sports et des loisirs, François Amichia.

(AIP)

kaem/ask

abidjan.net