Home Société Grève des fonctionnaires: Mesmin Comoé dément une «séquestration» et appelle à la...

Grève des fonctionnaires: Mesmin Comoé dément une «séquestration» et appelle à la reprise du travail

332
SHARE

Le Secrétaire général du Mouvement des Instituteurs pour la Défense de leurs Droits (MIDD), Mesmin Comoé a, réitéré, lundi après-midi, l’appel à la reprise du travail, précisant que les leaders syndicaux n’ont fait l’objet ‘’d’aucune séquestration’’.

C’est dans une déclaration diffusée sur les antennes de la première chaîne de la Radio télévision ivoirienne (RTI 1, service public), faisant l’objet d’un flash spécial vers 15 heures, que le Secrétaire de ce mouvement des instituteurs, membre de l’Intersyndicale des fonctionnaires, l’un des mouvements qui avait déclenché la grève, a fait cette annonce.

« Nous ne sommes pas séquestrés…c’est pour donner cette chance au dialogue », a soutenu Mesmin Comoé en réponse aux rumeurs qui indiquaient une séquestration des leaders syndicaux afin de produire une déclaration dans le sens de la reprise du service.

Poursuivant, M.Comoé a rappelé qu’hier (dimanche) nous avions eu une rencontre avec le Premier ministre consécutivement à l’appel du gouvernement à poursuivre les discussions et à trouver les solutions sur les deux points (stock d’arriérés et 150 points d’indices) ».

« A l’issue de cette rencontre le porte-parole de la plateforme et l’intersyndicale…..a fait une déclaration dans le sens de la reprise du travail. Malheureusement cette déclaration interprétée diversement (…) » a fait dire qu’elle « a été sous des menaces », selon le Secrétaire du MIDD .

Après une déclaration lue, dimanche soir aux environs de 23h GMT et heure locale, sur les antennes de la Radiodiffusion télévision Ivoirienne (Rti1, service public) par les deux leaders syndicaux appelant ’’à la reprise, ce lundi matin’’, les fonctionnaires maintiennent toujours la pression, en poursuivant ’’la grève jusqu’ au vendredi 27 janvier’’ comme décidé par l’Assemblée générale de samedi dernier.

SY/ls/APA

Source : abidjan.net

abidjan.net