Home Société Grève des fonctionnaires : Les enseignants du RHDP se désolidarisent et dénoncent...

Grève des fonctionnaires : Les enseignants du RHDP se désolidarisent et dénoncent un mouvement politique

100
SHARE

Le Rassemblement des Enseignants Républicains (RER) qui considère que la grève du 09 janvier 2017 est un mouvement à caractère politique et ne vise que la déstabilisation de la Côte d’Ivoire a invité, dimanche, les fonctionnaires, proches du RHDP et exerçant dans les autres secteurs de l’administration publique, à se désolidariser de ces mouvements de grèves.

« Le RER voudrais inviter les fonctionnaires, proches du RHDP et exerçant dans les autres secteurs de l’administration publique, à se désolidariser de ces mouvements de grèves qui visent à saper l’excellent travail réalisé par le Président de la République » indique le mouvement selon une déclaration lue par son président national, l’Honorable KOUYATÉ Abdoulaye.

Cette décision se justifie par l’existence, selon le RER, d’un « agenda caché » de personnes tapies dans l’ombre : « Nous constatons avec tristesse le retour des grèves intempestives et de la violence dans le milieu scolaire et universitaire, voire dans les services publics. Certains syndicats, qui ne donnaient plus de la voix, se sont réveillés juste pour demander l’impossible et aider ainsi à exécuter l’agenda politique de personnes tapies dans l’ombre. Il s’agit pour eux de tenter de bloquer l’école et les services publics, d’instaurer un climat de violence et d’insécurité, de perpétrer des attaques et de semer des troubles dans le pays. Ce qu’ils n’ont pas réussi par les armes, ils veulent le faire par les grèves et l’intoxication », Accusant par ailleurs « ces syndicats ne sont que les bras séculiers de partis politiques aux sombres desseins. »

Le RER invite aussi « les coordonnateurs départementaux et les Présidents des sections à faire des contrôles journaliers et à rendre compte au bureau national de la situation sur le terrain au jour le jour et compte « faire barrage au règne d’une minorité manipulé par des politiciens mal intentionnés et qui sème la violence. »

« Par conséquent, le Bureau Exécutif National du RER demande aux coordonnateurs départementaux et aux présidents de sections de mobiliser les enseignants de leurs sections respectives, ainsi que tous ceux des partis membres du RHDP, afin qu’ils assurent effectivement les cours. Le RER, les enseignants du RHDP et les fonctionnaires de Côte d’Ivoire doivent s’organiser pour protéger leur droit au travail par tous moyens » conclu le texte.

abidjan.net