Home Société Droits humains/ 31e Session du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU:...

Droits humains/ 31e Session du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU: Paulette Badjo fait le point des avancées en Côte d’Ivoire

100

Le ministre des Droits de l’Homme et des Libertés publiques, Mme Paulette Badjo a pris une part active, du 20 au 26 mars 2016, à la 31e Session du Conseil des Droits de l’Homme qui s’est tenue à Genève.

La Communauté internationale, à travers notamment le Service international pour les Droits de l’Homme (SIDH), l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), a félicité la Côte d’Ivoire pour les avancées constatées en matière de protection des Droits humains dans ce pays. Il s’agit en l’occurrence, comme l’a souligné l’Expert indépendant Mohamed Ayat à cette occasion, de la tenue, en 2015, des élections présidentielles apaisées, la lutte contre l’impunité à travers la poursuite des auteurs de violations des Droits de l’homme pendant la période postélectorale de 2010-2011, l’opération d’indemnisation des victimes des différentes crises qui ont secoué le pays…M.Ayat a du reste informé le système des Nations unies, de l’attaque terroriste, le 13 mars 2016, de la station balnéaire de Grand-Bassam, qui a fait 19 morts, regrettait ce fait d’autant plus que le pays, a-t-il noté, amorce une phase positive de stabilisation post-crise. L’Expert indépendant s’est enfin félicité du projet de révision de la Constitution ivoirienne, ‘’tout en souhaitant qu’on en élimine les dispositions qui peuvent nuire à l’unité de la société’’.

Mme Paulette Badjo, pour sa part, s’est satisfaite du regard objectif des observateurs internationaux sur la situation des Droits de l’Homme en Côte d’Ivoire. Le ministre des Droits de l’Homme et de Libertés publiques a surtout tenu à rassurer la communauté internationale quant à la détermination du gouvernement ivoirien à consolider ces acquis.

« Dialogue avec les différents rapporteurs spéciaux, notamment celui sur les défenseurs des Droits de l’Homme, sur les personnes handicapées, la torture, la vente des enfants, sur le terrorisme, la vie privée », « adoption de documents finaux sur l’examen périodique Universel des pays tels le Liban, la Mauritanie, le Rwanda », constituent des thématiques de cette rencontre qui s’est aussi penchée sur « le dialogue portant sur le renforcement des capacités et la coopération technique avec la Côte d’Ivoire dans le domaine des Droits de l’Homme ».

DA

abidjan.net

Commentaires Facebook