Home Société Droits de l’Homme et Entreprises: Commissaires centraux, régionaux, et personnel de la...

Droits de l’Homme et Entreprises: Commissaires centraux, régionaux, et personnel de la CNDHCI formés

13
SHARE

Former son personnel sur les techniques de monitoring et de documentation des violations des Droits de l’Homme dans les entreprises, mais aussi sur le respect des droits de l’homme dans les entreprises de sécurité privées en Côte d’Ivoire. Tel est l’objectif de l’atelier de formation qui réunit les 20 et 21 juin 2017, à l’hôtel Belle Côte Cocody Riviéra, commissaires centraux, régionaux et des membres du personnel de la Commission Nationale des Droits de l’Homme de Côte d’Ivoire (CNDHCI). Justifiant la tenue de ce séminaire, M. Traoré Wodjo Fini, vice-président de la CNDHCI, a indiqué qu’il marque la volonté de son Institution d’intégrer la problématique ‘’entreprises et Droits de l’Homme’’ dans son programme stratégique. Pour y parvenir, il a invité les participants à l’assiduité pour qu’au sortir de ces deux jours de formation, ils puissent être des acteurs fiables de défense et de protection des droits de l’homme dans les entreprises. Et aussi à être des agents capables de mener des études sur les cas de violations des Droits de l’Homme dans le secteur de la sécurité privée. Pour sa part, M. Bakama Bope, représentant de l’Organisation Internationale de la Francophonie, (OIf) dont l’appui à la CNDHCI s’inscrit, selon lui, dans le cadre de la mise en œuvre de l’axe stratégique de sa structure qui fait du renforcement de capacités des organisations de la société civile et des Institutions Nationales des Droits de l’Homme (INDH) une priorité. C’est pourquoi, il a émis le vœu de voir les bonnes pratiques qui se dégageraient de cette rencontre « éclairer, tout à la fois, les progrès déjà obtenus et le chemin encore à parcourir afin de concilier le respect des droits de l’Homme et les activités menées par les entreprises ». Notons que cette formation a été ponctuée par des communications qui ont porté sur des thématiques telles ‘’Entreprise et Droits de l’Homme, ‘’Entreprise de sécurité privée’’, ‘’cadre normatif international relatif à la gouvernance des entreprises privées de sécurité’’, et une formation sur les techniques d’enquête des participants. Ces deux jours de réflexion seront sanctionnées par des diplômes qui remis à l’ensemble des participants.

Sercom
CNDHCI

Source : abidjan.net