Home Société Drame au domicile d’un couple d’ivoiriens en France : Le mari tue...

Drame au domicile d’un couple d’ivoiriens en France : Le mari tue sa compagne de 14 coups de couteau

211

L’affaire fait grand bruit en ce moment en France notamment à Champigny-sur-Marne où s’est produit un drame chez un couple d’ivoiriens, apprend-on de sources concordantes. Le présumé meurtrier en instance de séparation d’avec sa femme l’aurait tuée de 14 coups de couteau.

Sur les contours du drame, informe Le parisien, il s’est produit ce mercredi soir à Champigny-sur-Marne et le meurtrier présumé a été interpellé. Estelle, 36 ans, petite sœur d’une amie à l’activiste Anabelle Ouégnin, a été tuée de 14 coups de couteau par son compagnon Serge, 33 ans, qui lui aussi à en croire nos sources serait ivoirien. Le drame qui s’est déroulé dans la résidence du couple d’ivoiriens mercredi aux environs de 23h en présence d’une trentaine de voisins a vu la mort d’Estelle après avoir reçu 14 coups de couteau dont deux au cœur. Et, apprend-on que Serge ne serait pas à sa première fois qu’il se montrait violent avec sa compagne.

C’est depuis leur appartement du premier étage dans le bâtiment 10 du lotissement situé rue Alexandre-Fourny à Champigny que des voisins entendent cette nuit-là des cris de la victime appelant à l’aide. « Au secours ! Aidez-moi ! », criait-elle alors qu’elle avait encore le souffle de vie. À l’aide du couteau de cuisine, le présumé meurtrier infligera de violents coups dont deux atteindront la victime au niveau du cœur. « Le couteau de cuisine était carrément tordu », assure un témoin. Toute cette scène se passe en présence de leurs trois enfants. 

Sur les causes de ce drame, les sites français évoquent une dispute qui a éclaté entre Serge et Estelle. Selon dess informations, Serge aurait reproché à sa femme de mettre la télévision trop fort. À en croire le présumé meurtrier, après ce reproche, Estelle se serait emparée d’un couteau qu’il aurait réussi à lui prendre avant, dira-t-il, de la « piquer » avec. La sœur de la victime aurait alors essayé de s’interposer. Elle sera blessée, notamment au visage, aux mains et à la gorge. « Cela fait quelques semaines que la sœur vient régulièrement rendre des visites », a remarqué un voisin.

Les pompiers arrivés sur les lieux ne pourront malheureusement pas sauver la victime malgré les massages cardiaques. Et la mort sera constatée devant trois enfants, âgés de 1, 2 et 9 ans. Placé en garde vue, il devra répondre de ses actes devant la justice française. 

LINFODROME

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site 225 news

 

Commentaires Facebook