Home Société Début des travaux de bitumage et de réfection des voies de Koumassi:...

Début des travaux de bitumage et de réfection des voies de Koumassi: Le cri du cœur du Maire Raymond N’Dohi entendu

145
SHARE

Les vœux du Maire Raymond N’Dohi sont en train d’être exaucés. En effet, le Premier magistrat de la commune baptisée « la commune du bonheur partagé », ne savait plus où donner de la tête avec les nombreuses voies impraticables. Les grands axes des boulevards du Cameroun, du Gabon, du Remblais… sont coupés à certains endroits (’école Baradji, la pharmacie Saint François…) au point où les bus de la Sotra (05, 32 et 11) ont changé d’itinéraire au grand dam de certains usagers. Malgré les incessants appels à l’endroit du gouvernement depuis plusieurs mois, pas de réponse. Mais depuis quelques jours, le maire Raymond N’Dohi est un homme heureux qui peut relever la tête devant ses administrés. Car le nouveau programme du gouvernement pour la réfection et le bitumage des voies dans le District d’Abidjan, lancé en décembre dernier par le Président Alassane Ouattara dans la commune d’Abobo, a commencé à porter ses fruits dans la commune de Koumassi. Dans le cadre des visites de chantiers, le gouverneur ministre, Robert Beugré Mambé était dans la commune de Koumassi le jeudi 02 février dernier pour s’imprégner de l’état d’avancement des travaux en cours. A Koumassi, ce sont 14 Kms de bitumes qui sont prévus pour un coût global de 8 milliards de FCFA. Les travaux ont effectivement démarré au quartier Adjoukrou, vers la Mairie et au Remblais à proximité de l’école Entente. Cette visite a été une occasion pour Robert Beugré Mambé d’interpeller les populations de Koumassi qui accusent à tort leur maire d’être à la base de la dégradation des voies, en les invitant à avoir des comportements éco-citoyens. A savoir ne pas jeter les ordures dans les caniveaux, créer des fosses sceptiques plutôt que de relier directement les regards de leur WC et toilettes aux caniveaux… Le Maire, Raymond N’Dohi, qui n’a pas caché sa joie de voir enfin les travaux pointés du nez, a encore une fois encore fait cette invite à ses populations : « …Koumassi va renaitre. J’invite donc les populations à adopter un comportement citoyen afin que les infrastructures réalisées puissent servir plus longtemps ». Un message qui vient renchérir celui du gouverneur-ministre dans le cadre de l’adoption d’un comportement éco-citoyen. En réalité, Koumassi souffre du laisser-aller des populations qui ne respectent pas la chose publique et surtout les règles d’hygiène. Une véritable sensibilisation à faire à ce niveau. En attendant, les populations souhaitent que ces travaux s’étendent aux boulevards du Cameroun et du Gabon où l’eau usée a rendu impraticables lesdits boulevards au niveau de l’Ecole Baradji et le carrefour de la Pharmacie Saint François.

Benoît Kadjo

Source : abidjan.net

abidjan.net