Home Société Côte d’Ivoire: Trois quotidiens proches de l’opposition suspendus pour diffusion de "fausses...

Côte d’Ivoire: Trois quotidiens proches de l’opposition suspendus pour diffusion de "fausses informations" (Régulateur)

66
SHARE

Le conseil national de la presse ivoirienne (CNP, organe de régulation) a suspendu mercredi trois quotidiens proches de l’opposition, à savoir La Voie Originale pour 26 parutions et sept pour Aujourd’hui et LG Infos, pour attribution de "titres et qualités à des personnalités qui n’en sont pas investies" et "diffusion de fausses informations".

"Les quotidiens Aujourd’hui et LG Infos s’adonnent régulièrement à la publication de fausses informations", explique le CNP, évoquant une "manipulation de l’opinion", en "dépit de (sa) mise en garde".

Le régulateur reproche à Aujourd’hui et LG Infos de publier en "quatrième de couverture, des photographies de personnalités présentées comme des prisonniers politiques", dont l’ex-Première dame, Simone Gbagbo, son ex-aide de camp, le Commandant Séka Yapo Anselme ou encore l’ex-ministre Hubert Oulaye.

Selon le CNP, certaines de ces personnalités sont "détenues et/ou jugées pour des infractions pénales relevant bien du droit commun, pendant que d’autres ont déjà été jugées et condamnées".

Concernant l’utilisation du "vocable détention arbitraire" par LG Infos, le CNP a estimé que le "dire (…) reviendrait à en rapporter la preuve".

L’organe de régulation dirigé par Raphaël Lakpé a reproché à La Voie Originale d’attribuer "des titres et qualités à des personnalités qui n’en sont pas investies" en les présentant "comme étant les responsables du Front populaire ivoirien (FPI)", créant un "bicéphalisme au sommet du parti" de l’ex-président Laurent Gbagbo.

Ce quotidien "s’est installé dans une défiance à l’égard du CNP", en demeurant "constant dans ces manquements" et ce "en dépit" des "communiqués et injonctions", de l’organe de régulation, selon la note.

Aujourd’hui et La voie Originale avaient écopé le 20 octobre d’une suspension pour "15 jours de parutions", pour les mêmes raisons.

MYA

abidjan.net