Home Société Côte d’Ivoire: Reprise sous conditions des cours à l’université de Bouaké, après...

Côte d’Ivoire: Reprise sous conditions des cours à l’université de Bouaké, après trois jours de grève

24
SHARE

Un amphithéâtre vide lundi dernier (Ph )-

– Jeudi 15 Juin 2017 -Les cours ont repris ont repris ce jeudi à l'Université Alassane Ouattara de Bouaké (centre) après trois jours de grève des enseignant suite à la bastonnade de leur collègue par un étudiant, a constaté sur place une source proche de .


La reprise s’est faite sous conditions, les compositions sont stoppées et les étudiants appelés à s'inscrire avant le 17 juillet 2017.

Face cette paralysie de l'institution qui porte le nom de l'actuel président de la république de Côte d'Ivoire, professeur Poamé Lazare a mené des pourparlers avec les responsables syndicaux des enseignants et étudiants afin de redonner vie ce temple du savoir.

« La période de la grève a expiré hier. Les cours académiques ont donc repris ce matin sur les deux campus. l'Assemblée Générale extraordinaire a suspendu le mot d'ordre sous conditions de laisser sur la table de l'autorité nos revendications comme la fin des parades et des chants guerriers des étudiants sur le campus, l'arrêt des séances de prières de midi dans les salles de cours pendant que certains collègues dispensent leur enseignements à côté et réaffirme le caractère non négociable des enseignants –chercheurs » , a expliqué le secrétaire général du Syndicat National de la Recherche et de l'Enseignement du Supérieur ( SYNARES) Jean Francis Ekoungoum, joint par téléphone.

Du côté des étudiants, on se réjouit de la reprise et demande à l'État de payer les bourses pour que les étudiants puissent s'inscrire le plus tôt possible.

On peut donc retenir que les cours ont repris, cependant les compositions sont arrêtées pour l'instant jusqu'à la fin des inscriptions universitaires prévue le 17 juillet 2017.Passé ce délais aucune inscription ne sera possible et les étudiants non-inscrits ne prendront part aux compositions.

Donatien Kautcha, Abidjan et collaborateur sur place à Bouaké

Source : Koaci