Home Société Côte d’Ivoire: Gestion du CHU de Treichville, le DG répond à ses...

Côte d’Ivoire: Gestion du CHU de Treichville, le DG répond à ses détracteurs

45
SHARE

Le DG du CHU jeudi (Ph KOACI)-

Jeudi 08 Juin 2017 -Le Directeur General du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Treichville est dans la ligne de mire de certaines personnes depuis sa nomination en août 2015.

Des médias locaux ne sont pas en reste et ont révélé que, à l’enceinte du CHU se développait le commerce de sexe, de la drogue, du trafic de sang etc…

Profitant ce jeudi d’une cérémonie de don d’équipements médicaux spécifiques destinés aux étudiants des unités de soins de formation et de recherche des sciences médicales et pharmaceutiques, Etienne Yao dont-il s’agit, a tenu à clarifier les choses devant la presse présente dont .COM.

L’administrateur civil a réfuté tous les écrits et déclarations faites à son encontre, avant de définir sa méthode de travail et sa politique en vue de sortir définitivement le CHU de ses léthargies, pour en faire selon lui, une référence en Côte d’ Ivoire et dans la-sous-région.

« Il y a des déclarations mensongères dans certains médias, faisant croire que le CHU serait un haut lieu du commerce du sexe, drogue, trafic de sang sans brandir la moindre preuve. Je ne peux admettre cela et d’ailleurs je me demande où sont les chambres où se pratique cette prostitution », s’est-il indigné, avant de poursuivre. « Je suis venu pour gérer un chu. Je fais mon travail et mes détracteurs font les leurs. »

Evoquant la gratuité des soins, il révélé que, aucun CHU n’a fait mieux que son établissement sanitaire. « Il n’y pas un CHU en Côte d’Ivoire qui respecte la gratuité comme le CHU de la Treichville », a-t-il fait observer.

Pour Etienne Yao s’est sa politique de lutte contre la fraude qui dérange certaines personnes dont il assimile leur comportement à celui des sorciers.

« Je lutte contre la fraude, donc les gens ne sont pas d’accord et suscitent des médias pour écrire n’importe quoi. La transparence, la traçabilité, la responsabilité et rédevabilité sont les autres piliers dans ma gestion. En tant que membre du corps préfectoral, le suis très républicain. J’ai pour défi de faire du CHU de Treichville une référence en Côte d’Ivoire et dans la sous-région. Un CHU où il ne manquera de rien et qui pourra recevoir tous les ivoiriens », a-t-il indiqué.

Le DG du CHU de Treichville a insisté sur l’accueil des patients auprès de ses collaborateurs qui resterait l’un des défis à relever.

« L’autre défi qui reste c’est l’accueil. Il faut humaniser le CHU de Treichville. L’accueil est le plus important dans un hôpital. Ces matériels qui vous seront remis c’est pour travailler plus efficacement », a suggéré Etienne Yao.

Donatien Kautcha, Abidjan


Joindre et le service commercial au +225 08 85 52 93 ou [email protected]


Source : Koaci