Home Société Côte d’Ivoire: Elle cherchait son amoureux sur le net et tombe sur...

Côte d’Ivoire: Elle cherchait son amoureux sur le net et tombe sur un «Arnacoeur»

200
SHARE

Le suspect-

– Jeudi 29 Juin 2017 –En dépit des interpellations de la Plate-forme de lutte contre la cybercriminalité (PLCC) certaines femmes en quête d’hommes continuent de tomber dans le piège de l’amour virtuel.

C’est le cas de Dame K qui croyait avoir trouvé son amoureux en la personne « ANDREHI JOHNSON GOMEZ », un européen de nationalité italienne résidant en France. Alors qu’il s’agissait d’un maitre chanteur en la personne de KEHI Elysé Joël à l’état civil.

Cet « arnacoeur » qui était en relation virtuelle avec sa victime lui a demandé des photos et vidéos dénudée d’elle. Cette dernière s’exécute et commence alors le chantage de son futur « époux ».

Un jour, elle reçoit l’appel téléphonique d’un individu qui lui fait savoir qu'il détient des photos d'elle dénudée (victime).

L’individu lui exige le versement d’une somme d’argent ou des rapports sexuels, pour la non-diffusion de ses preuves compromettantes sur tous les réseaux sociaux. Le refus de celle-ci débouche sur un harcèlement systématique sur internet et par téléphone.

Dame K finit par céder au chantage et accepte d'avoir des rapports faute de moyen financier pour effectuer le paiement.

Le jour du rendez-vous chez le bourreau (le suspect), Dame K profite de l'absence de celui-ci sortit faire des courses pour s'enfuir avec son téléphone (celui du suspect) contenant lesdites vidéos.

De retour, le suspect constate l’absence de Dame K et de son téléphone, situation qui l’amène à contacter sa victime. Le suspect lui demande de ne pas se rendre à la police et de lui restituer son téléphone. Elle saisit la PLCC pour même, pour le mettre hors d'état de nuire. Les enquêtes menées permettent de l'arrêter dans la commune de Koumassi.

L’exploitation de son téléphone par le LCN met à jour de nombreuses vidéos et photos compromettantes de bon nombre de femmes.

L’examen des preuves révèle également que le faux profil « ANDREHI JOHNSON GOMEZ » est celui utilisé par le suspect sur internet.

Kehi Elysé Joël dit « ANDREHI JOHNSON GOMEZ » poursuivi pour utilisation frauduleuse d'éléments d'identification de personne physique, d'enregistrement illégal de communication privée, de chantage et escroquerie sur internet, devra répondre de son acte devant les autorités compétentes.

Quant à Dame K on espère que cela lui servira de leçon et procédera désormais autrement pour se trouver son prince charmant.

Donatien Kautcha, Abidjan


Vous êtes abonnés Orange en Côte d'Ivoire, recevez les infos exclusives de en souscrivant au #124*154# (103fcfa la semaine)


Source : Koaci