Home Société Côte d’Ivoire : des "dispositions importantes" pour prévenir les violentes manifestations contre...

Côte d’Ivoire : des "dispositions importantes" pour prévenir les violentes manifestations contre le coût de l’électricité

61
SHARE

ABIDJAN, 27 juillet (Xinhua) — Le gouvernement ivoirien a pris mercredi des « dispositions importantes » pour sécuriser les sites de la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE), cible des manifestations organisées dans plusieurs villes du pays en protestation contre la hausse des factures d’électricité.

« Des dispositions importantes ont été prises pour la sécurisation des sites et des villes où il y a des menaces », a annoncé le porte-parole du gouvernement, Bruno Koné au sortir d’un conseil des ministres.

A l’en croire, « à Bouaké, 1.137 éléments tous les corps confondus ont été mobilisés et pour l’ensemble des autres villes, il a été mobilisé au total 6.671 éléments équipés de matériel de maintien de l’ordre ».

Selon un bilan officiel, les manifestations contre la hausse du tarif de l’électricité ont fait vendredi à Bouaké (centre, 320 km d’Abidjan) un mort, 12 blessés dont trois militaires et 42 personnes ont été interpellées.

« Ce chiffre, à ce stade, n’est que provisoire puisque les enquêtes se poursuivent pour évaluer complètement le préjudice subi par les uns et les autres et surtout évaluer les responsabilités », a souligné le porte-parole du gouvernement.

Depuis le 20 juillet, des manifestations contre l’émission de deux factures dans le même mois avec des montants excessivement élevés ont éclaté dans plusieurs localités dont Bouaké (centre), Tiassalé (sud), Yamoussoukro (centre) et Daloa (centre-ouest).

Ces troubles ont visé les locaux des directions régionales de la CIE, saccagés et pillés ou incendiés, et des bâtiments administratifs, notamment à Bouaké où une banque, la préfecture de police, la préfecture de région, le conseil régional, une maison d’assurances ont été pillés.

abidjan.net