Home Société Côte d’Ivoire : Sakassou, dans les bonnes grâces du RHDP unifié, la...

Côte d’Ivoire : Sakassou, dans les bonnes grâces du RHDP unifié, la Reine face à une tentative de déstabilisation de la cour royale

– Mercredi 15 Mai 2019 – Ce qui s’apparentait à une révolte en gestation depuis ces derniers jours dans la cour royale de Sakassou, fait place à des négociations dirigées par Coulibaly Gando, préfet de Sakassou. Un affrontement a été évité de justesse à la cour royale de Sakassou au cour des journée d’hier Mardi 14 Mai et de ce Mercredi 15 Mai, apprend .

Côte d'Ivoire : Sakassou, dans les bonnes grâces du RHDP unifié, la Reine face à une tentative de déstabilisation de la cour royale

Selon des informations reçues ce Mercredi d’un proche de la chefferie, la reine des Baoulé Nanan Akoua Boni II, courtisée par le RHDP à son plus haut niveau ces derniers temps, aurait ordonné depuis deux jours, que la cour royale de Sakassou, occupée par des personnes fidèles au PDCI par contre hostiles au RHDP unifié , soie libérée par ces derniers qui y habitent, à savoir sa nièce Sylvie et sa fille Charlotte, qui mettraient à mal son autorité en soutenant son fils aîné Michel Kassi Anvo qui dispute le trône avec elle depuis quelques temps.

Refusant de se soumettre à l’exigence de la reine, Sylvie aurait fait appel à plusieurs dizaines de jeunes en provenance de son village Fovonou qui, armés de machettes et autres objets contondants, ont assiégé la cour royale.

Révoltés par cette sorte d’insurrection, les jeunes du village de Oualêbo, abritant la cour royale et favorables à la Reine, ont décidé de déloger ceux qu’ils qualifient d’assaillants et de destabilisateurs du royaume Baoulé qui soutiennent le prince Michel Kassi Anvo, dont une tentative d’intronisation prévue pour ce week-end, semble avortée du fait de la tournure des événements.

La perspicacité du préfet de Sakassou Coulibaly Gando, faisant montre de son talent de négociateur aguerri qui, malgré la forte présence des éléments de la gendarmerie venus en renfort et prêts à rétablir l’autorité de la Reine, a su user de dialogue et de diplomatie pour éviter des affrontements sanglants entre les partisans du prince Kassi Anvo et ceux de sa mère, la Reine Akoua Boni II.

Aux dernières nouvelles, une délégation des partisans du prince Kassi Anvo, conduite par Kouadio Kouassi, chef du village de Oualêbo, accompagné de quelques chefs de tribus et de cadres de Sakassou, auraient rencontré le préfet dans la soirée de ce Mercredi, afin de présenter leurs excuses à la Reine, et solliciter sa clémence pour l’entame d’un dialogue entre les deux parties en vue de ramener la quiétude dans le royaume Baoulé.

T.K.Emile

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook