Home Société Côte d’Ivoire :Ressources animales et halieutiques, les agents menacent les fêtes de...

Côte d’Ivoire :Ressources animales et halieutiques, les agents menacent les fêtes de fin d’année, une grève illimitée annoncée

-Jeudi 13 Décembre 2018 –Le mécontentement des agents du Ministère des Ressources Animales et Halieutiques (MIRAH) pourrait aboutir sur la paralysie de la chaîne de distribution de la viande et des produits de mer en cette fin d’année ,si la question des primes qui dure depuis plusieurs années ne trouve pas de solutions. 

Ces derniers menacent également de rentrer en grève dans les semaines à venir jusqu’à ce que le ministère qui génère annuellement plusieurs milliards de FCFA pour le prélèvement perçu à hauteur de 25 FCFA sur chaque kilogramme de viande importée dont la quantité chaque année s’élève à 600.000 tonnes .Ce montant sus indiqué,serait la caisse noire du cabinet. 

Du moins, c’est ce qu’a laissé entrevoir à ,une source proche du syndicat des agents dudit ministère.Ces agents en courroux regroupés au sein du Collectif des Fonctionnaires et Agents du Ministère des Ressources Animales et Halieutiques (COFAMIRAH) ont tenu ,samedi dernier à Abidjan ,une assemblée générale , au cours de laquelle ils ont passé en revue leurs différentes revendications ,qui peinent à ce jour à trouver solutions. Entre autres,la signature du décret d’indemnité de risques,de sujétion ,de logement et de participation à la judicature ; la signature d’un décret officialisant le statut des agents techniques du Ministère des ressources animales et halieutiques en qualité d’agent de la santé pour les vétérinaires et statut paramilitaire pour les halieutes; l’augmentation du nombre de places au concours de recrutement dans certains corps ainsi que l’ouverture pour les agents de ce secteur à certains concours professionnels. Ces agents ont laissé entrevoir leur volonté de troubler les fêtes de fin d’année par la paralysie de la chaîne de distribution des produits carnés si la question des primes impayées ne trouve pas de solution et leurs conditions de travail ne s’améliorent pas . 

« Le MIRAH fait partie des ministères à fort budget. Alors que le ministère produit autant de ressources financières avec près de 40% de l’assiette fiscale non déclarée, la plupart des agents qui travaillent dans des conditions difficiles avec des agents de contrôle tenus parfois de procéder à des inspections sans dotation,sans engins. », a déploré TA BI Djehi Blaise,président du COFAMIRAH . Ce collectif qui a toujours privilégié la négociation avec sa tutelle, se dit prêt à débrayer jusqu’à ce que toutes leurs revendications soient absorbées. Du reste,ce sont des jours sombres qui pourraient guetter ce ministère dans les semaines à venir. Nous y reviendrons.

Côte d'Ivoire :Ressources animales et halieutiques, les agents menacent les fêtes de fin d'année, une grève illimitée annoncée

KOUAME

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook