Home Société Côte d’Ivoire: pour retenir ses compétences l’INS propose des salaires de 350.000...

Côte d’Ivoire: pour retenir ses compétences l’INS propose des salaires de 350.000 à 600.000 Fcfa aux statisticiens débutants

47
SHARE

L’Institut national de statistiques (INS) de Côte d’Ivoire réfléchit sur une nouvelle grille de «salaires attractifs» qui propose aux statisticiens débutants une rémunération mensuelle allant de 350.000 Fcfa, voire 400.000 Fcfa jusqu’au-delà de 600.000 Fcfa, a confié la Directrice des ressources humaines, Agate Kobenan, en marge d’un atelier.

Cet atelier de restitution de la mission d’élaboration du profil de carrière qui se tient du 20 au 21 juin à l’Ecole nationale de statistique et de l’économie appliquée (ENSEA), vise à redynamiser et motiver les ressources humaines mais surtout à fidéliser les compétences de l’institut, a-t-elle indiqué.

Les agents statisticiens auront des salaires attractifs au-delà de ceux des fonctionnaires, a relevé Mme Kobenan, précisant que « ces salaires partiront de 350.000 Fcfa, voire 400.000 Fcfa jusqu’au-delà de 600.000 Fcfa pour les débutants et chaque deux ans ils augmenteront d’échelon ».

La Côte d’Ivoire forme des techniciens et des ingénieurs dans le domaine des statistiques à travers l’Ecole nationale des statistiques et de l’économie appliquée (ENSEA), logée au sein de l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan, la plus grande université du pays.

« On a des fuites de cerveaux et de compétences qui vont dans les établissements privés et l’Etat a du mal à retenir ces statisticiens», a fait observer la Directrice des ressources humaines de l’INS, donnant ainsi les raisons de cette offre.

Cette nouvelle grille de salaire devrait retracer les avancements et la carrière du statisticien depuis son recrutement jusqu’à la sortie de l’INS. Elle devrait en outre permettre d’avoir des experts de carrière et de haut niveau dans le domaine des statistiques.

La Côte d’Ivoire qui ambitionne de devenir un pays émergent en 2020 veut faire des statistiques un tableau de bord pour son développement en produisant des données fiables permettant aux dirigeants de prendre de bonnes décisions et des paris sur le futur.

L’Institut national de statistiques de Côte d’Ivoire compte actuellement 287 agents en contrat à durée indéterminée (CDI) et 17 en contrat en durée déterminée (CDD).

Cet atelier a été financé par l’Union européenne (UE) à travers le Projet d’appui à la planification et aux statistiques (PAPS) dans le cadre du Programme d’appui à la gouvernance (PAG).

PIG/ap/ls


Source : Africatime CI