Home Société Côte d’Ivoire / Mutinerie: le ministre de la défense attendu samedi à...

Côte d’Ivoire / Mutinerie: le ministre de la défense attendu samedi à Bouaké

134
SHARE

Le ministre ivoirien chargé de la défense, Alain Richard Donwahi est attendu, samedi, à Bouaké (379 km au Nord d’Abidjan) où il doit rencontrer les soldats qui se sont mutinés, vendredi matin, pour ''comprendre'', ''discuter'' et ''trouver des solutions'' à cette situation ''préjudiciable'' à la Côte d'Ivoire.
Img : Côte d'Ivoire/Mutinerie: le ministre de la défense attendu samedi à Bouaké
M. Donwahi a donné cette information, vendredi soir dans le journal de 20 heures de la première chaine de télévision de la Radio télévision ivoirienne (RTI 1, service public).
''Ce qu'il faut retenir de cette situation c'est que nous allons discuter avec nos hommes, recueillir leurs préoccupations et trouver des solutions à cette situation qui est déplorable, qui est compréhensible mais déplorable quand même pour notre pays'', a déclaré le ministre chargé de la défense, jugeant ''préjudiciable'' cette façon de manifester des soldats mutins.
''Nous avons entendu ce qui s'est passé'' a-t-il poursuivi, ajoutant que ''nous allons les rencontrer demain (samedi)''. ''Je me rendrai à Bouaké pour comprendre ce qui s'est passé et discuter avec nos hommes et trouver des solutions'' a-t-il conclu, saluant la médiation du corps préfectoral et des hommes de Dieu de Bouaké pour le retour au calme dans cette ville.
Selon un communiqué lu sur le plateau du journal télévisé de la mi-journée de la première chaîne de télévision de la Radio télévision ivoirienne (RTI 1, service public), c’est dans ‘’la nuit du 5 au 6 janvier 2017 aux environs de 0h30 (ndlr : heure locale et GMT) qu’un groupe de militaires ont fait irruption à l’Etat-Major de la 3ème Région Militaire, en faisant usage d’armes à feu’’.
Les négociations engagées par le commandant en second de cette unité militaire ont permis de connaître les ‘’doléances’’ des insurgés. Toujours selon ce communiqué signé du ministre auprès du Président de la République, chargé de la Défense, Alain Richard Donwahi, les soldats mutins réclamaient ‘’le paiement de primes, une augmentation de salaires, une réduction du temps à passer dans les grades et des éclaircissements à propos de supposées primes ECOMOG’’.

CK/ls/APA

abidjan.net