Home Société Côte d’Ivoire : Mécontents, les agents du ministère du commerce annoncent une...

Côte d’Ivoire : Mécontents, les agents du ministère du commerce annoncent une grève du 27 au 31 Mai prochain

Les responsables du Synamic-CI et le ministre du commerce (Ph KOACI)

Côte d'Ivoire : Mécontents, les agents du ministère du commerce annoncent une grève du 27 au 31 Mai prochain

–Lundi 20 Mai 2019– Les agents du ministère du Commerce, de l’Industrie et la Promotion des PME ne sont pas contents des conditions dans lesquelles ils travaillent.

Pour marquer leur mécontentement, ces agents ont déposé un préavis de grève vis-à-vis des nombreux problèmes qu’ils rencontrent.

Dans une note parvenue à ce lundi, Patrice Toto secrétaire général du syndicat national des agents du ministère du commerce de Côte d’Ivoire (Synamic-CI) et ses collègues annoncent une grève du 27 au 31 Mai 2019 prochain.

Ils réclament le paiement de leur prime du 1er trimestre 2019. Les grévistes réclament également des moyens matériels et logistiques suffisants (véhicules de service, Étalons de vérifications des Instruments de Mesure utilisés dans les transactions commerciales, des ordinateurs…) pour lutter efficacement contre la vie chère.

« La signature des actes qui garantiraient le rehaussement du niveau de leur prime qui est très dérisoire actuellement et la pérennité de son paiement dans le temps ; la mise en place d’un cadre incitateur de promotion des compétences internes, de formations continues, d’assermentation, de promotion de l’Excellence, de mutation et d’épanouissement des agents », sont entre autre les revendications du Synamic-CI

« Monsieur le Ministre, vos Partenaires Sociaux que sont les syndicats dénoncent la violation de leur droit par certains de vos collaborateurs. Toute chose qui ne participe pas à la consolidation d’un climat de paix social dans votre département ministériel. C’est pourquoi, les agents ont décidé de manifester leur mécontentement par un arrêt de travail à partir du 27 jusqu’au 31 mai 2019 inclus afin que vous puissiez les écouter et apporter des solutions durables à leurs préoccupations » a fait remarquer Patrice Toto premier responsable du Synamic-CI.

Jean Chrésus

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook