Home Société Côte d’Ivoire: le gouvernement déplore les violences récurrentes dans les Universités publiques

Côte d’Ivoire: le gouvernement déplore les violences récurrentes dans les Universités publiques

75
SHARE

Le gouvernement ivoirien a déploré mercredi les violences récurrentes perpétrées dans les universités publiques du pays.

A l’issue d’un conseil des ministres, la ministre en charge de l’Enseignement supérieur Ly Ramata Bakayoko a fait état de la détermination des autorités à prendre des mesures d’envergure pour protéger les biens et les personnes sur les espaces universitaires.

« Suite aux violences survenues sur le campus de l’Université Félix Houphouët Boigny d’Abidjan, le gouvernement a décidé de suspendre les activités des syndicats d’étudiants sur tout le territoire national, a noté par ailleurs Mme Bakayoko.

De violents affrontements entre policiers et étudiants réclamant de meilleures conditions d’études ont fait plusieurs blessés lundi à l’Université Félix Houphouët Boigny, la plus grande université publique de Côte d’Ivoire.

Ces violences succèdent à plusieurs autres enregistrées ces derniers mois dans des universités publiques du pays.

abidjan.net