Home Société Côte d’Ivoire : Le DG des douanes agressé

Côte d’Ivoire : Le DG des douanes agressé

1228

APRNEWS- Dans sa lutte contre l’exploitation frauduleuse de l’anacarde, le DG des Douanes agressé par des trafiquants!!!

La scène se déroule à Bondoukou, ville natale du DG des Douanes, le Colonel Major Da Pierre qui y séjourne depuis peu en une visite familiale en cette période de fin de Ramadan.

Dans la nuit du Mardi 12 au Mercredi 13 Juin 2018, il est précisémuent 00H20mn lorsque son aide de camp se rendant au centre-ville constate une colonne d’une trentaine de camions (32 remorques de près de 50 Tonnes) lourdement chargés  noix de cajou se dirigeant nuitamment vers le Ghana voisin  par la piste qui traverse le cimetière de Bondoukou.

Ce dernier, Officier des Douanes informe immédiatement le DG qui sort de son sommeil et se rend directement à la Brigade de la Gendarmerie.

Cet appui de la Gendarmerie tardant à se concrétiser, le DG des Douanes décide alors de se rendre lui-même sur les lieux pour constater les faits. 

Pendant ce temps, son aide de camp sur les lieux, cherchant à immobiliser le convoi en leur faisant barrage avec sa voiture de type 4×4 se heurte à une farouche résistance des contrebandiers qui percutent son véhicule et le mettent hors d’usage dans les ravins.

Ils seront ralentis 2 km plus loin à un barrage érigé par les jeunes du village (un quartier périphérique de la ville) réclamant leurs pots de vin avant de laisser passer le convoi.

C’est alors que l’aide de camp parvint à les rattraper et convint les jeunes du village qui leur refusent le passage.

S’en suit alors une bagarre à la machette et aux gourdins entre les jeunes du village, l’officier des douanes et les contrevenants.

Voyant leurs défaites imminentes face aux jeunes du village dévoués à ne laisser aucun camion passer, les contrebandiers décident de faire demi-tour et croisent sur leur chemin le DG des Douanes dans son véhicule qui visiblement n’a voulu leur céder le passage.

Face à cette interposition, les trafiquants illégaux intiment au Colonel Major de leur remettre les clefs de son véhicule de commandement. 
Fort heureusement, la grosse cylindrée, toute automatique, n’en dispose pas. Loin de baisser les bras, les trafiquants se munissent d’un camion de 20 tonnes pour percuter violemment l’aile droit avant du véhicule du patron des douaniers afin de se frayer un chemin. 

Au même moment, Nanan Adou Bibi 2, Chef de la province Pinango a appelé à son domicile le DG des Douanes afin de trouver à cette affaire une issue à l’amiable. Une véritable mafia à ciel ouvert… Il était 1 heure du matin quand tout le monde s’est déporté au domicile du chef Pinango. 

Après plus d’une heure de discutions le DG soumet au Roi sa volonté de voir les différentes cargaisons transférées au Port Autonome d’Abidjan. 

Rappelons que ce honteux trafic opéré par un groupuscule de gens avec l’implication de certaines forces armées corrompues jusqu’à la moelle a fait perdre à la région son rang de premier producteur d’anacardes de Côte d’Ivoire pour se retrouver désormais au 4ème rang. 

Il faudrait par ailleurs saluer la bravoure et le courage du DG des Douanes qui par sa résistance réussit une fois de plus à sauver la perte de près  de 1500 tonnes de noix de cajou, soit un déficit de plusieurs centaines de millions de droits uniques de sortie (DUS).

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site 225 news

 

Commentaires Facebook