Home Société Côte d’Ivoire : Le 1er Bataillon d’Infanterie a célébré la fête de...

Côte d’Ivoire : Le 1er Bataillon d’Infanterie a célébré la fête de Saint-Maurice autour des défis environnementaux

19

Troupe du 1er bataillon à Abidjan
– Mercredi 26 septembre 2018 – Le 1er Bataillon d’Infanterie a célébré sa traditionnelle fête patronale dénommée Saint-Maurice au sein de sa caserne d’Akouedo.

L’édition 2018 a réuni pendant une semaine les militaires de cette unité autour d’activités sportives et caritatives ouvertes au public, autour du thème, « Le soldat nouveau face aux défis environnementaux »

L’objectif de cette célébration était de renforcer la cohésion entre les hommes en uniforme et vivifier le lien Armée-Nation.

En prélude à l’organisation de l’édition 2018, une opération « Caserne Propre » avait été lancée dans toutes les unités de l’Armée de Terre en juillet dernier par le ministre d’Etat, ministre de la Défense.

Les soldats du 1er Bataillon d’Infanterie ont au cours de cette opération, mis la problématique du développement durable au cœur de l’engagement du militaire.

Ils ont adopté une attitude écocitoyenne face la dégradation avancée de l’environnement.

Comme annoncé, cette semaine festive a été marquée par des tournois sportifs, des actions médicales caritatives au profit des populations et une sensibilisation sur l’environnement.

Il faut noter qu’au cours des activités sportives, les militaires d’Akouedo ont communié avec leurs frères d’armes à travers un footing de cohésion.

Des compétitions de sports collectifs et individuels, ont été organisées ainsi que des jeux de société, tel que le génie en herbe.

Des consultations gratuites ophtalmologique et des dépistages gratuits du diabète et un don de sang étaient au menu de cette fête de la Saint-Maurice.

Une conférence a été prononcée par Oulahi Taté Roger de l’Institut National d’Hyène Publique.

Elle a permis aux militaires de se familiariser avec la notion de « tri sélectif » en matière de gestion des déchets.

La clôture de la Saint-Maurice a été marquée par une cérémonie militaire à la place d’armes « Colonel Oulai Zahon Gaston» qui a réuni l’ensemble des unités de l’Armée de Terre stationnées à Akouedo.

Au cours de la prise d’armes présidée par le général de brigade Kouamé N’Dri Julien, les soldats se sont souvenus du sacrifice de Saint-Maurice qui a préféré l’honneur à la félonie, la conviction à la compromission au péril de sa vie.

Le Chef d’Etat-Major de l’Armée de Terre a invité les troupes à épouser les valeurs de discipline, de don de soi et de courage, chères au Saint-Patron de l’Infanterie.

L’officier général leur a également demandé d’être des acteurs de la salubrité en adoptant un comportement écoresponsable.

Pour mémoire, c’est le 22 septembre 302 qu’un officier de la légion romaine du nom de Maurice a reçu de Jules César, son supérieur hiérarchique, l’ordre d’assassiner de nombreuses personnes pour le délit de croire en Dieu.

Maurice refusa d’obéir à l’empereur romain qui ordonna sa mort immédiate et celle des 6600 soldats de son armée.

C’est en souvenir de la bravoure de ce chef militaire que les soldats de l’infanterie du monde entier l’ont adopté comme Saint-Patron et le célèbrent chaque 22 septembre.

Wassimagnon, Abidjan

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook