Home Société Côte d’Ivoire: la Société Ivoirienne de Raffinage (SIR) en feu

Côte d’Ivoire: la Société Ivoirienne de Raffinage (SIR) en feu

1191
SHARE

La Société Ivoirienne de Raffinage (SIR), après avoir traversé en 2016 des temps de vaches maigres, vient d’être embrasée cette fois par un feu réel qui a été heureusement circonscrit dans son entièreté hier après midi sur ledit site par les sapeurs-pompiers évitant le pire scénario de 1999.

Sous le feu et sous les flammes, la Société Ivoirienne de Raffinage (SIR) est en ce moment en train de se poser mille et une question vu tous les obstacles qu’elle ne cesse de traverser depuis 2016, avec toutes les menaces de privatisation tacite.

Hier lundi 02 janvier 2017, dans l’après-midi aux environs de 17h00, une fuite d’hydrogène enflammée sur un réacteur a déclenché un incendie dans « l’unité principale de transformation » des produits pétroliers de la Société ivoirienne de raffinage (SIR), a confié une source interne. L’incendie a touché le cœur des équipements de transformations, selon notre source plus précisément l’unité 87 de distillation hydrocraqueur, un poumon clé de la Société Ivoirienne de Raffinage. Aucune perte en vie humaine n’a été relevé.

L’intervention des pompiers sur place, aidés par ceux du Port autonome d’Abidjan et du Groupement des sapeurs-pompiers militaires (GSPM), a permis de maîtriser de façon rudimentaire les flammes jusqu’aux environs de 20h écartant la base de tous dangers. Toutefois, notons qu’en 1999, un incendie similaire qui avait été circonscrit par les Sapeurs Pompiers français, s’était déclaré dans un bac à essence de la Société de gestion des stocks pétroliers de Côte d’Ivoire (GESTOCI), au sein de la même Société Ivoirienne de Raffinage.

Espérons que cet incident n’est pas dû à la fatigue d’un agent qui s’attendant comme bien de travailleurs à ce que le 2 janvier soit un jour férié grâce à la fête du 1er janvier, s’est vu contraint d’aller bosser en dépit de l’ivresse mal évacuée de la veille.

DAVID-GONE


Africatime CI