Home Société Côte d’Ivoire: La société civile associe la Fesci pour ses combats

Côte d’Ivoire: La société civile associe la Fesci pour ses combats

Vues de la rencontre jeudi à Abidjan (ph KOACI)
– Vendredi 14 Septembre 2018 – C’est une nouvelle plateforme de la société civile qui voit le jour.

 
Plusieurs organisations décident de fédérer leurs actions pour lutter à restaurer la dignité humaine.

Côte d'Ivoire: La société civile associe la Fesci pour ses combats

La séance de travail s’est déroulée hier jeudi 13 septembre 2018, à Cocody, comme constaté par KOACI.

Cette rencontre est à l’initiative du forum des organisations de la société civile ivoirienne (FORSCI).

Cette première séance de travail était pour réfléchir sur les maux qui minent la société Ivoirienne.

11 organisations présentes ont à l’unanimité adopté l’idée d’une plateforme sous l’appellation : ACTION POUR LA RESTAURATION DE LA DIGNITÉ HUMAINE ( ARDH ), dont la coordination sera assurée durant 3 ans par la présidente de FORSCI Pulchérie Gbalet.

Ces organisations ont une seule chose en commun, le fait de voir leur dignité bafouée.

La première responsable du FORSCI a fait remarquer que ces organisations luttaient déjà individuellement pour leurs problèmes respectifs et que l’État de Côte d’Ivoire ne leur a jamais prêté une oreille attentive. C’est pourquoi selon Pulchérie Gbalet, elle est passée les rencontrer pour leur faire part de son projet de fédération de toutes les organisations de la société civile souffrant du mépris et de l’injustice de l’État.

Au total 11 organisations ont adhéré à l’idée de fédération d’actions. Ce sont :

Le Syndicat des impactés du métro Port-Bouet, la FESACI, l’ONG ABEBO, l’Association des souscripteurs d’Agro-business, l’Association des propriétaires de véhicules arrachés pendant la crise postélectorale, les déguerpis de Danga, la coalition des indignés de Côte d’Ivoire, l’APDH, la FESCI, l’Association des logements coloniaux et le Syndicat des pompes funèbres .

Notons que la nouvelle plateforme de la société civile ACTION pour la restauration de la dignité humaine (ARDH) attend mener des actions de terrain les prochains mois.

Jean Chrésus pour

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook