Home Société Côte d’Ivoire : ENS, « Etudiants de la promotion 2017-2018 en stage...

Côte d’Ivoire : ENS, « Etudiants de la promotion 2017-2018 en stage », la direction réagit en apportant des précisions

– Jeudi 18 Octobre 2018 –Dans un précédent article, nous faisions l’écho d’un scandale pédagogique, académique et scientifique révélé dans une note reçue de l’intersyndicale des Enseignants-Chercheurs de l’ENS (CNEC-ENS, SYNARES-ENS et SYLEC-ENS) au sein de l’École Normale Supérieure (ENS) d’Abidjan.

La direction de l’ENS également par une note transmise à , apporte des précisions sur l’affectation des étudiants de la promotion 2017-2018 en stage dans les lycées et collèges de Côte d’Ivoire, qui serait selon l’intersyndicale , en violation avec tous les principes et règles pédagogiques, académiques et scientifiques en vigueur dans l’Enseignement Supérieur.

Elle précise que, le stage dont-il est question, figure sur la maquette pédagogique des apprenants de 1ère année de l’ENS.

« Quand ils sont admis au concours direct d’entrée à l’ENS après la rentrée solennelle qui a eu lieu le lundi 03 septembre 2018, les étudiants de 1ère année partent en stage d’imprégnation de deux semaines pour se familiariser et observer le système éducatif. 

C’est un stage d’observation et de familiarisation avec le système scolaire. Ce stage est inscrit dans la maquette pédagogique. (Cette précision est importante) », explique Dr Moussa Keita signataire du document et chef du service communication à l’ENS..

Il souligne que, après ce stage de deux semaines, les apprenants entament les cours théoriques à l’ENS.

« La promotion 2016-2017 a fait ce même stage d’imprégnation. Ce n’est donc pas nouveau encore moins un scandale comme la mauvaise foi de certains acteurs de l’ENS veut bien le faire croire. C’est simplement un stage d’imprégnation qui dure deux semaines avant les cours théoriques. Après avoir validé l’année de cours théoriques, les apprenants iront véritablement en stage », a-t-il conclu.

Donatien Kautcha, Abidjan

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook